Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2011 6 30 /07 /juillet /2011 21:00

alexandre.jpgOn dit qu’en arrivant en Palestine, Alexandre, appelé aussi Dhul Karnaïn, ne voulut pas entrer en conflit avec El. Il conclut donc un pacte avec lui, s’engageant à lui livrer les dépouilles des dieux de tous les peuples qu’il vaincrait, en échange de quoi le Dieu des Montagnes lui donnait pouvoir sur le monde, à l’exception de l’Inde ; les dieux qui y régnaient étaient trop dangereux. Mais Alexandre ignora cette mise en garde, il tenta malgré tout de conquérir l’Inde, et les dieux de ce pays lui infligèrent la peste.
Alexandre était mort sans laisser d’enfant, ce furent ses généraux qui se partagèrent son empire, qui se morcela alors en quatre royaumes. Quelque cent cinquante ans plus tard, Antiochus régnait sur la Syrie. Il arracha laantiochus.jpg Palestine à Ptolémée, qui était roi en Egypte, et qui avait toujours vécu en bons termes avec El et les dieux des autres peuples sur lesquels il régnait. Les prédécesseurs d’Antiochus en Syrie avaient coutume d’agir de même ; ils vivaient tous en bonne intelligence avec toutes les divinités. Mais Antiochus ne l’entendait pas ainsi, il voulait que les dieux de Grèce soient souverains en Orient. La première chose qu’il fit, ce fut de profaner le temple de Jérusalem et d’y placer leurs statues.
Cela mit El dans une grande fureur, il se présenta une nuit devant Antiochus, et tenta de l’intimider avec ses rugissements et ses moulinets de hache. Mais Antiochus ne se laissa pas intimider ; il dégaina son épée et se mit à le frapper sans relâche. Il le frappait si fort que le Dieu des Montagnes, malgré sa taille, en fut ébranlé, et sa lame le blessait douloureusement au flanc.
dieu.jpgÀ un moment où ils étaient tous les deux épuisés, Antiochus lui dit : « Je sais qui tu es, El, je sais que tu te dis chez toi dans ce pays. Mais sois en sûr, je te chasserai, je t’éliminerai, tu ne seras plus qu’un souvenir ! » Piqué au vif par ces propos, El chargea, la hache levée au dessus de la tête, Antiochus empoigna une jarre où brûlait de la naphte, et il lui jeta au visage. La tête du dieu s’enflamma, et il s’enfuit en poussant des hurlements terribles qui résonnèrent d’un bout à l’autre du pays.
Quand il fut remis de ses blessures, El alla trouver Judas Macchabée, qu’il savait grand combattant et qui avait souvent affronté les grecs. « Au nom de tes ancêtres, lui dit il, je t’ordonne de faire payer à Antiochus ce qu’il m’a fait. Tu devras le tuer et chasser ses dieux de mon pays. »
Judas Macchabée lui obéit, il envoya ses hommes combattre ceux d’Antiochus et il affronta Antiochus lui-même. Au cours du combat, celui-ci entraîna son adversaire dans le temple désormais consacré à ses dieux, espérant s’assurer leur concours dans sa lutte. Mais il n’eut pas le temps de les invoquer que le Dieu des Montagnes entra en fracassant la porte, il judas-maccabee.jpgattrapa Antiochus par l’épaule et le jeta à l’autre bout de la pièce. Étourdi, Antiochus commençait à se relever, quand il reçut un grand coup de pied dans la mâchoire ; c’était Judas Macchabée. Antiochus roula plus loin sur le sol et se releva d’un bond.
« Vous n’êtes que des lâches ! Leur lança-t-il, vous avez besoin d’être deux pour me vaincre. Quel dieu minable tu fais, El ! »
Le Dieu des Montagnes lui lança sa hache, qui vint en tournoyant se ficher dans sa poitrine. Aussitôt, son corps se décomposa et tomba sur le sol comme un amas de charogne. Ainsi périt Antiochus, l’ennemi de Dieu. Judas Macchabée chassa les grecs et leurs dieux et devint roi en Palestine.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Les Contes De Wolfram

  • : Contes de Wolfram
  • Contes de Wolfram
  • : Contes et récits
  • Contact

Auteur

  • Wolfram
  • Rêveur, conteur, fou à lier
  • Rêveur, conteur, fou à lier

Recherche

Illustrations

Tags/catégories

Liens