Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 mars 2017 4 30 /03 /mars /2017 07:42

 

Si j'étais Orphée et que tu étais Eurydice, je n'attendrais pas que tu sois morte pour descendre auprès d'Hadès et le supplier de te rendre. J'irais le voir avant et je lui demanderais de te laisser auprès de moi, et s'il fixe comme condition de ne plus jamais te voir, je me crèverais volontiers les yeux, plutôt vivre à jamais dans les ténèbres avec toi qu'en pleine lumière sans toi.

 

 

Repost 0
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 08:44

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRor5DOZhfzYfUl60HJzRC8QjA7dPTImv48HR248sbWG_EfHy5E

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQkC8IOOz1aimLdqhyKdPdkIRJVu93IG4R55DRHfIyj1yxgs5vxsQFafnir était le dernier-né d’une portée de chiots, il était le plus petit et le plus chétif, mais il devint rapidement le plus grand et le plus fort. Alors que les autres tétaient encore leur mère il ressentit le besoin de nourriture solide ; il dévora d’abord ses frères les uns après les autres, puis quand il n’eut plus de frères, il dévora sa mère.
Après avoir mangé ses frères et sa mère, il dévora les maîtres de la maison, puis il dévora les animaux domestiques. À mesure qu’il mangeait, il devenait de plus en plus grand et dehttp://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRLKJdWyW0YnPFgoNTYcpQHTbmWMF4f6y_p1bYA_tWE3Oj5mGZmJA plus en plus fort, et son appétit croissait en proportion de sa taille. Finalement, il avait tellement grandi qu’il ne tenait plus dans la maison, alors il sortit pour chercher de la nourriture.
Fafnir dévora tous les êtres vivants qui croisaient sa route, ce qui le fit grandir au point que sa tête atteignait le ciel. http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQoO1z62vbWyvkYQ0kNRB6rSWdQ7GuRpLu5-tk7aopLYEa2SdU-FASon museau se trouvait sur l’orbite de la lune, quand elle fut à sa portée, il la dévora  d’un seul coup de mâchoire. Comme il la trouva bonne, il remua la queue de satisfaction, chassant les étoiles du firmament comme de la poussière.
À un moment, il eut soif, il se désaltéra en lapant l’eau de l’Abîme qu’il vida en quelques coups de langue. Puis il eut besoin d’uriner, il leva la patte et se http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTPtQ5MWV02UCCAiO6YadRbZ66lDuat8I4TYRMo6W7P0c1G_Qmd7Qsoulagea sur le soleil qui s’éteignit en crépitant.
  Il eut besoin de déféquer, il s’accroupit et sortit des étrons qu’il projeta loin derrière lui  avec ses pattes arrières. Fafnir dispersa ses étrons sur toute la terre, et leur pestilence empoisonna le sol et l’air.

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTTV0ApEVrktL-pUkzbisYsSDZoXStRKpkHhUc47n23U4EazntMzw

 

Il n’y avait plus un seul être vivant, Fafnir les avait tous mangés.
Il n’y avait plus de lune dans le ciel nocturne, Fafnir l’avait dévorée.
Les ténèbres régnaient, Fafnir avait éteint le soleil en urinant dessus.
Il n’y avait plus d’étoiles au firmament, Fafnir les avait dispersées en remuant la queue.
Il n’y avait plus d’eau dans l’Abîme, Fafnir l’avait engloutie.
La terre était stérile et l’air empoisonné à cause de la pestilence des étrons de Fafnir.

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRaTW2YW42w9FNrErLCxEO2ZcUBSjO4W4L0mvAhB_Pvpi5bEvAvOA

 

loup-qui-dort.jpgAlors Fafnir eut sommeil, il tourna plusieurs fois sur lui-même, faisant trembler le sol à des milliers de lieues alentours, au point que les collines et les montagnes s‘effondrèrent, il se coucha et s’endormit.
Il dormit mille ans, puis il grogna. Il dormit encore mille ans puis il agita ses pattes. Il dormit mille ans encore puis il loup-qui-dort-copie-1.jpgpoussa une plainte.
Fafnir dormit mille ans, et mille ans encore, et encore mille ans des milliers de fois, tantôt grognant, tantôt agitant les pattes, tantôt poussant des plaintes dans son sommeil, et durant tous ces millénaires, la vie renaquit sur la terre.
L’air et le sol s’assainirent, des êtres vivants recommencèrent à s’ébattre, l’Abîme se remplit à nouveau et les rivières se  http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRWEr-lE3JsLeFFUs-H6--77Y8v7Vyko-uuyKbzrlrYLyDp2LSLMwremirent à couler et les océans à se remplir. Une nouvelle lune était apparue dans le ciel nocturne, les étoiles avaient repris leurs places dans le firmament et le soleil se ralluma.
http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRCLRNFCUeeqxjCL8jpaekA3gG-FWvCT5bSfdGTBza6FgCaAultPour la première fois depuis très, très longtemps, le jour se leva, la lumière avança, elle atteignit la tête de Fafnir, s’immisça entre ses paupières et le réveilla. Il se redressa et se gratta l’oreille avec sa patte arrière, faisant trembler le sol et la voute céleste, puis il se leva d’un bond et se mit à japper en tirant la langue ; il avait faim.

Repost 0
Published by Dove - dans Mythologie
commenter cet article
4 février 2012 6 04 /02 /février /2012 15:14

césarCésar  détruisit Carthage, puis il attela des bœufs à une charrue dont il remplaça le soc par une épée et, comme un laboureur creuse des sillons dans un champ, il creusa des sillons dans les ruines de la cité.

Ensuite, il mit un grand chapeau de paille sur sa tête, chargea un sac à semences rempli de sel sur son épaule, et avec de larges gestes sema ce sel dans les sillons.

Alors vint la pluie qui fit lever sa sinistre culture, il prit donc sa faux et récolta le blé de la désolation. Il le passa au moulin pour en faire de la farine, il pétrit la farine pour en faire du pain et il distribua ce pain à toutes les nations.

Repost 0
Published by Dove - dans Mythologie
commenter cet article

Les Contes De Wolfram

  • : Contes de Wolfram
  • Contes de Wolfram
  • : Contes et récits
  • Contact

Auteur

  • Wolfram
  • Rêveur, conteur, fou à lier
  • Rêveur, conteur, fou à lier

Recherche

Illustrations

Tags/catégories

Liens