Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2016 7 23 /10 /octobre /2016 06:48

Alors qu'il refermait la porte derrière lui, Absolvus l'interpella
"Vous pactisez avec l'ennemi, en plus, vous lui proposez de lui montrer nos défenses, c'est de la haute trahison !"
Catholicus s'apprêtait à lui donner une réponse cinglante quand un matelot surgit en s'écriant :
"Capitaine ! La Voie Lactée est en vue !"

 


"Parfait, nous allons enfin sortir de ce buisson de ronces que sont les Constellations."
Il monta sur le pont, un officier lui passa une lunette avec laquelle il scruta le lointain droit devant ; les lueurs de la Voie Lactée commençaient à être visibles. Les étoiles devenaient plus éparses et le réseau de filaments mortels plus large à mesure qu'ils approchaient des limites des Constellations. Devant eux, un véritable océan de lumière s'étendait à l'infini.
En réalité, la Voie Lactée était composée de particules d'étoiles étincelantes assemblées en forme d'anneau autour de la Création et sur lesquelles on pouvait naviguer comme sur de l'eau. Les voyageurs venant d'un autre univers étaient contraints de le traverser pour pénétrer dans celui là.
Les créatures étaient précipitées malgré elles dans le réseau piégé des Constellations où bon nombre d'entre elles allaient périr avant d'atteindre l'intérieur de la Création.
Catholicus avait prévu de longer la Voie Lactée sans y pénétrer avant d'emprunter un itinéraire de retour le plus sûr possible à travers les Constellations. Seulement, en arrivant sur le rivage, à la vue de cet océan qui s'étendait devant lui, il ne put résister à la tentation de s'y aventurer, résolu à ne faire que quelques lieues avant de revenir.
Le navire se mit à évoluer dans des flots onctueux parsemés de grains de lumière scintillante, on sentait la substance glisser sous la coque comme une caresse, jamais, au cours d'une vie, ne pouvait on éprouver pareille sensation.
Soudain, quelque chose surgit des flots en envoyant des gerbes argentées alentours. Sur le moment, il crut qu'il s'agissait de quelque sorte de dauphin céleste, mais ce n'était qu'une créature étrangère avec sa tenue de toile épaisse et son casque à visière de cristal semblables à ceux de son hôte.
"Bonne chance, mon ami..." murmura-t-il à son intention.
On en voyait parfois surgir des flots comme des poissons volants, seuls ou en petits groupes d'une dizaine d'individus, voire plus, tous portaient la même tenue que sa passagère. Catholicus avait le cœur serré en se disant que, parmi ces réfugiés d'un univers mourant, se trouvait peut être un double de Janice. D'ailleurs, celle ci était en train de dormir dans sa cabine.
Alors qu'il contemplait l'horizon bariolé, une détonation retentit à l'arrière et secoua violemment le navire. Catholicus se précipita à la poupe et vit Absolvus, dans la posture d'un chasseur de baleines, brandissant son pilum qu'il avait attaché à la rambarde avec un filin et qui guettait quelque chose dans les flots.
"Que faites vous donc ?" s'écria Catholicus.
"Vous voyez bien," répondit Absolvus, "je chasse."
Au moment où il disait cela, Absolvus s'apprêtait à lancer son pilum, il eut juste le temps d'apercevoir une ombre dans les flots avant que l'arme du Centurion martien ne la frappe, ce qui produisit une nouvelle détonation. Le pont fut secoué et il faillit perdre l'équilibre.
"Arrêtez immédiatement !" s'écria Catholicus en essayant de lui arracher l'arme des mains, mais l'autre résistait.
À ce moment, Maximien arriva accompagné de Mérandar et de Janice, qui avait enfilé une robe de chambre.
"Messieurs !" les interpella Maximien, "allez vous me dire ce qui se passe ?"
"Le capitaine refuse de me laisser faire mon devoir, celui d'abattre des abominables créatures."
"Ces créatures n'ont rien d'abominables," répondit Catholicus, "ce sont des gens comme vous et moi qui fuient une menace mortelle, on devrait les aider au lieu de les massacrer."
"Cessez de divaguer, c'est cette créature démoniaque que vous avez accueillie à bord qui vous a mis ces idées saugrenues en tête, en réalité, il s'agit de démons malveillants qui se présentent sous un aspect séduisant et vous endorment avec de belles paroles. Vous les prenez pour des victimes qui fuient un danger mortel, vous vous apitoyez sur elles, mais une fois que vous les avez introduites dans votre monde, elles ne cherchent qu'à le saccager et y semer la mort."
Catholicus secoua la tête.
"C'est vous qui divaguez avec vos légendes de bonnes femmes."
Absolvus se mit à rougir de colère.
"Comment ?" s'exclama-t-il, "vous traitez les saints oracles de légendes de bonnes femmes ? Ils ont été prononcés des éons avant votre naissance !"

 


"Les maîtres qui vous ont enseigné cela ont ils pris la peine de savoir qui étaient ces créatures, et d'où tiennent ils, d'abord, qu'elles sont maléfiques ?"
"Je... ils..." balbutia Absolvus en rougissant à nouveau, de confusion cette fois, puis il reprit plus posément : "c'est l'ordre cosmique que nous défendons, ces créatures risquent de les déséquilibrer si nous les laissons s'installer dans notre univers, on a besoin de les éliminer comme des corps étrangers, comme des germes mortels qui nous infectent."
"Je ne suis pas convaincu que ces créatures représentent un danger."
"Et vous voudriez les accueillir jusqu'à quand ? Jusqu'à la fin des temps, elles déferlent dans notre univers depuis des milliers d'années, il en déferlera encore pendant des milliers d'années, imaginez si on les accueillait tous ?"

 


Catholicus ne savait que répondre, déchiré entre ses convictions humanistes et la cruelle réalité.
Il n'eut pas le temps de méditer sur ce cruel cas de conscience, car soudainement, les étoiles semblèrent s'éteindre les unes après les autres, le ciel s'assombrit et l'océan céleste brilla d'une lueur plus vive. Les flots montèrent de plus en plus, un vent de tempête commença à souffler et ils se retrouvèrent ballotés dans un raz de marée de feu blanc liquide.

 

 

 

<< Chapitre 9 - Chapitre 11 >>

 

Table des matières

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Les Contes De Wolfram

  • : Contes de Wolfram
  • Contes de Wolfram
  • : Contes et récits
  • Contact

Auteur

  • Wolfram
  • Rêveur, conteur, fou à lier
  • Rêveur, conteur, fou à lier

Recherche

Illustrations

Tags/catégories

Liens