Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2015 7 07 /06 /juin /2015 11:14

Son Smartphone mugissait sur sa table de nuit, il l'avait mis en silencieux, mais le meuble amplifiait la vibration comme une caisse de résonnance et cela le réveilla.  Il faisait jour, quelle heure était il ?
Ménuin attrapa le téléphone d’un geste rageur et prit la communication : c’était René Printemps, un collègue journaliste qui travaillait dans un grand quotidien belge.
« Salut, mon vieux, çà roupille ? »
« Ouais, je me suis couché tard. J’ai fait un drôle de rêve. Quelle heure il est ? »
« Çà dépend, à Montréal ou à Paris ? »
« Pourquoi ? Tu es à Montréal ? »
« Ouaip. »
« Qu’est-ce que tu fous là bas ? »
« T’es pas au courant ? Ton vieil ennemi Isar alias Etienne Morillon, le gourou qui prétend communiquer avec les extra-terrestres, eh bien il donne une conférence de presse dans trois jours, ici, à Montréal. »
« Ah oui ? »
« Il a du t’envoyer une invit’ »
« Je sais pas, » répondit Ménuin, « j’ai pas regardé mon courrier. »

« Regarde dans tes e-mails. »

Ménuin ramassa son PC, toujours en veille, par terre à côté de son lit. Effectivement, il avait reçu un message de l'Église Isarienne, mais il avait la flemme de le lire, alors il demanda à Printemps :

« C'est quoi le sujet de cette conférence ? Il va nous refaire le coup du bébé cloné ? »

« Aucune idée, en tous cas, il affirme qu'il va faire une révélation extraordinaire et qu’il en apporterait les preuves. D'après lui, il s'agit de quelque chose qui va bouleverser l'humanité. »
« Ouais, comme d'hab' » répondit Ménuin, « j'ai pas trop envie de me faire chier à aller à Montréal écouter les conneries de Morillon, en plus, le CA de ma chaîne va faire la gueule si je me paie un billet d'avion pour le Canada à ses frais. »
« Pas besoin, en principe il t'a envoyé un billet de première classe sur un appareil de la Fly Emirates, regarde ton courrier. »

Ménuin se leva et se mit à chercher dans des enveloppes étalées par terre ; tout le courrier qu'il avait reçu en une semaine et qu'il n'avait toujours pas ouvert. Une enveloppe se distinguait des autres par le timbre à feuille d'érable rouge, ce devait être çà.

Il l'ouvrit et en sortit une lettre à en-tête de l'Église Néo-Évhémériste Isarienne avec son symbole : une étoile de David dans un triangle accompagnée d'un billet de la Fly Emirates aller-retour Paris-Montréal ainsi que d'une réservation dans un grand hôtel de la ville, tous frais payés d'avance.

Reprenant Printemps au téléphone, il lui dit :

« Tu as raison, je l'ai reçu il y a trois jours. Il se fait vraiment pas chier, çà coûte les yeux de la tête mais il s'en fout, ce sont ses adeptes qui paient. »

« Tu connais les gourous, tu en as sufisamment rencontré. »

« Ouais, et Morillon c'est le pire de tous. »

« Je sais que vous vous connaissez bien, toi et lui, tu l'as quand même traîné plusieurs fois devant les tribunaux. »

« La dernière fois, c'était pas vraiment moi, c'est le fisc qui lui est tombé dessus suite à mon reportage sur le financement de sa secte. »
« N'oublie pas la brigade des mœurs qui l'a coincé pour pédophilie quand tu as révèlé qu'il couchait avec des gamines de 14 ans. »
« C'est d'ailleurs pour çà qu'il a déménagé au Canada, à l'abri de la justice française. »
« C'est vrai que Morillon et toi, c'est une longue histoire, tu lui en as fait baver. En tous cas, il n'a pas l'air de trop t'en vouloir puisqu'il t'invite. »
« Eh bien, je crois que je vais aller te rejoindre, après tout, j'ai rien d'urgent sur le feu en ce moment. Et puis j'avoue que j'ai envie de voir ses  fameuses preuves irréfutables, pas toi ? »
 
Les Isariens

http://www.zelohim.org/rael/La%20rencontre1.jpg

Isar, de son vrai nom Etienne Morillon, était le gourou de la secte des Isariens, qu'il préférait appeler Église Néo-Évhémériste Isarienne. De nationalité française, il prétendait avoir rencontré des extra-terrestres une trentaine d’années auparavant, et que ceux-ci l’avaient emmené sur leur planète. Il y aurait découvert des êtres merveilleux, harmonieux et pacifiques qui lui enseignèrent une philosophie fondée sur le plaisir, l'amour, la connaissance et la conscience.

La doctrine d'Isar était inspirée de la Théorie des Anciens Astronautes, aussi appelée Néo-Évhémérisme, en référence à Évhémère, un mythographe grec du troisième siècle avant note ère, qui pensait que les dieux de la mythologie n'étaient en fait que des humains dont on avait embelli les exploits au point de les diviniser.

C'est dans la deuxième moitié du XXe siècle, avec la vague d'apparitions d'OVNIs, qu'est née la Théorie des Anciens Astronautes, popularisée par Erich von Däniken mais aussi par Robert Charroux ou George Adamski, selon laquelle la Bible et les autres écrits religieux relateraient la rencontre entre les hommes et des extra-terrestres. Par la suite, on a appelé cette théorie Néo-Évhémérisme, qu'Isar avait fait adopter à ses fidèles comme article de foi.

« Isar » était le nom que les extra-terrestres lui auraient donné, et qui signifierait : « Intendant », le jour où ils l’avaient chargé de révéler les véritables origines de l’humanité : des scientifiques d'une autre planète qui seraient venus sur terre il y a très, très longtemps, pour y créer nos ancêtres à leur propre image en laboratoire.
Au cours des âges, les extra-terrestres se seraient manifestés à certains hommes comme Moïse, Jésus, Mohammed ou Bouddha, et les auraient chargés de transmettre leur message avec des mots et des concepts adaptés au degré d’évolution de l’époque. En raison de leur technologie avancée d’au moins vingt-mille ans, ils auraient été considérés comme des dieux par nos ancêtres primitifs. Ces « dieux » eux-mêmes auraient été créés de façon identique, formant ainsi une chaine infinie dans le temps et dans l'espace.

Isar soutenait que ces extraterrestres lui avaient prédit la destruction de l'humanité par un conflit mondial, et que certains élus, qui auraient contribué au progrès de l'humanité, seraient sauvés. Ils recevraient ainsi les connaissances nécessaires pour atteindre l'âge d'or, durant lequel la science serait au service de l'homme. C’était là l’interprétation isarienne du Jugement Dernier et de la Résurrection.
Sa secte finançait des recherches sur le clonage humain, dans le but d’atteindre l'immortalité. À terme, il serait possible de réaliser une copie génétiquement identique d'un autre être humain, puis d’accélérer la maturation du clone, le faisant passer du stade de nouveau né à celui d’adulte en quelques jours, voire quelques heures, afin de transférer la mémoire et la personnalité de l'individu original dans le clone. Justement, lors de son séjour sur le monde des extra-terrestres, Morillon avait pu rencontrer Moïse, Jésus, Mohammed et Bouddha, qui avaient été maintenus en vie grâce à ce procédé.
Le modèle de société que préconisait Morillon était basé sur ce qu’il appelait une « démocratie sélective », d’après lui, c’était le système politique en vigueur sur la planète des « dieux ». Dans une telle société, seules les personnes dotées d'un quotient intellectuel élevé pourraient occuper des fonctions dirigeantes, il faudrait un coefficient supérieur de 50% à la moyenne pour être éligible à la fonction publique, et de 10 % pour être simple électeur.
Isar proposait de réaliser le paradis sur terre grâce à la technologie, en libérant les hommes du travail, le prolétariat et toute forme de main d’œuvre humaine seraient remplacés par les robots et les ordinateurs.
http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRI4daJrUPO9LqDGyNAUkc3ES52KDHcxtuRjZrXl-1r_eYCGUdWIl prônait aussi la libération sexuelle pour éveiller la sensualité, et être plus réceptif au message des extra-terrestres qu‘il transmettait dans ses livres (dont son plus célèbre : « La Vérité Absolue »). Il était le premier à bénéficier de cette libération sexuelle en exerçant une sorte de droit de cuissage sur ses plus séduisantes disciples. D’ailleurs, celles-ci se sentaient honorées de partager la couche de l’Intendant.
L’adhésion à son mouvement impliquait une vénération sans borne de sa personne, en effet, étant l’interlocuteur privilégié des extra-terrestres, leur Élu, leur Intendant, une sorte de Messie, il avait droit à de nombreux égards et privilèges. Il s’était attribué le titre de « Maître des Maîtres », et c’était ainsi qu’il fallait s’adresser à lui.
Un ou deux mois auparavant, il avait appris, par révélation télépathique, qu’il était lui-même le fils d’un extra-terrestre. Ce dernier aurait, autrefois, fécondé sa maman sans qu’elle s’en rende compte (la maman en question, qui n’était, jusque là, pas au courant, n’avait jamais contredit son fils). Il brodait ainsi son histoire au fil des ans, et plus le temps passait, plus il ajoutait de détails farfelus et invraisemblables.
Ses conférences étaient de véritables spectacles, avec une mise en scène http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcR5gFu4iQPITDAURZXlfeu_t-uMo0c8zrg0x7JAOX0F89o2vtO0délirante digne d’une convention de Science-Fiction ; le rideau s’ouvrait sur la reproduction « grandeur nature » d’une soucoupe volante en aluminium et en carton-pâte, telle qu’il les décrivait dans ses livres, et il en descendait vêtu d’une combinaison d’astronaute blanche avec l'étoile de David insérée dans un triangle brodée sur la poitrine.
Morillon avait une soixantaine d’années, mais il paraissait plus jeune. Il était grand, maigre, avec de longs cheveux noirs attachés en catogan derrière la nuque et un collier de barbe finement taillé. Il était toujours radieux et souriant, son arrivée était accueillie par des applaudissements et des acclamations dignes d'une Rock-star. Il était très difficile de prendre un tel personnage au sérieux, pourtant, il y avait un tas de monde qui croyait en lui.
Comme Morillon, alias Isar, avait réuni autour de lui des milliers d'adeptes à travers le monde, son mouvement était devenu influent dans certains milieux, notamment celui des affaires. Pour un homme d’affaires, peu importe qu’un individu comme lui soit un charlatan, du moment qu’il rapporte de l’argent.
Morillon avait enregistré son mouvement sous le titre d’Église pour une question fiscale. Il était devenu extrêmement riche, ce qui lui suscita des ennemis, dont Grégoire Ménuin, à qui il devait plusieurs assignations en justice pour fraude fiscale, pratique illégale de la médecine, et pédophilie. Il s’était réfugié au Québec où aucune charge ne pesait contre lui.
Selon l’Histoire officielle de l’Église, Isar n'avait rencontré les extra-terrestres qu'à deux reprises et ne les avait jamais revus depuis, mais comme il restait en contact télépathique avec eux, ils continuaient à lui envoyer des révélations.
Par ce moyen, Isar avait reçu l’ordre de leur construire une ambassade interstellaire car ils allaient bientôt arriver pour se révéler à l’humanité, et il fallait un endroit et des structures adéquats pour les accueillir dignement. Morillon en avait dessiné les plans lui-même, d’après les indications de ses amis aliens.
Initialement, il était prévu de bâtir cette ambassade en Israël, où les extra-terrestres s’étaient beaucoup manifestés dans les temps bibliques, mais le gouvernement israélien n’avait pas accueilli pas l’idée avec l’enthousiasme escompté.
Qu’à cela ne tienne ; Morillon avait expliqué la situation aux extra-terrestres, http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTjJUigj9c5cyn5V1uVJgbUZA0GEeihKZx-okUx3vlJWRHjkHkQet ceux-ci s'étaient montrés très arrangeants ; ils lui avaient donné la permission de construire l’ambassade interstellaire là où il habitait : au Québec. Dans le nord de la province, il acheta, à bon prix, un immense terrain de nature sauvage dont il fit déboiser de nombreux hectares et entreprit la construction de ce qui ressemblerait à un aéroport, avec des bâtiments aux lignes futuristes et une piste d’atterrissage pour les soucoupes volantes.
Morillon était un homme intelligent doté d’une imagination fertile, et il avait manifestement trouvé le moyen de s’enrichir grâce à la naïveté humaine. Seulement, avait il prévu l’éventualité que de véritables extra-terrestres s’intéressent à lui et à sa secte ?

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRVIWBgZiv47y9BiUaoD9eJ9uZa2vZQmnsJ2u9VJ1BuF0oID4SV_Q

Partager cet article

Repost 0
Published by Wolfram
commenter cet article

commentaires

Gen du Miroirauxessences 28/06/2015 22:29

Bonjour Dominique,
Je vois que tu as relooké ton blog, très joli !
J'espère que tu vas.
Je ne suis pas toujours assidue, mais comme tu vois, je reviens.
Bonne continuation Wolf.
Bises.
Gen.

Wolfram 05/07/2015 18:55

Salut Geneviève ! çà fait un bail en effet, en ce moment, j'ai un mal de chien à aller sur mon blog et mon site, j'ai des idées qui me viennent que je note sur wordpad, mais bien souvent je suis lus souvent sur facebook pour des conversations rapides mais non moins intéressantes. Au fait, si toi tu y es, tu peux me rejoindre, tu seras la bienvenue, le lien de mon profil est sur mon blog, à droite en dessous de "horreur au calisota", avec ceux de mon compte twitter, tumblr, google+ et youtube. çà nous permettrait de bavarder un peu plus, et je te présenterais des gens intéressants

Les Contes De Wolfram

  • : Contes de Wolfram
  • Contes de Wolfram
  • : Contes et récits
  • Contact

Auteur

  • Wolfram
  • Rêveur, conteur, fou à lier
  • Rêveur, conteur, fou à lier

Recherche

Illustrations

Tags/catégories

Liens