Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 15:30


  1er épisode 2e épisode   3e épisode   4e épisode

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQUU6DZXEHHyVKYjChbJ0ha4ct1iP7Km3PBN2MZMaU_Z8vj0ZwNZg

Adam s’éveilla doucement, il était étendu nu dans l’herbe. Il régnait une douce chaleur, il se dressa et regarda autour de lui ; des arbres, de l’herbe verte parsemée de fleurs multicolores, au loin, une chute d’eau, au dessus, un ciel parfaitement bleu, avec un petit nuage blanc çà et là, et des animaux de toutes sortes, tous plus gentils et affectueux les uns que les autres, autant les écureuils ou les lapins que les fauves comme les lions, les ours ou les loups.
Puis une voix s’adressa à lui : « Bienvenu dans le monde que j’ai créé pour toi, Adam. »
Il se retourna, et il vit un vieillard avec une longue barbe et une longue http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcR8V6EjZM46nSZZkFaxN33BvTVJvlExu3BZEUOZg2d52g_-1HgVchevelure blanches, vêtu d’une longue robe blanche elle aussi. Le visage de ce vieillard exprimait une profonde sérénité, il s’avança vers Adam et l’aida à se relever.
« Qui êtes vous ? » Lui demanda l’homme.
« Je suis Dieu. » Répondit le vieillard. « Je viens de te créer. »
« Il y a combien de temps ? »
« Une dizaine de minutes, à peine. »
« Vous voulez dire qu’avant, je n’existais pas ? »
« Mmh… Mmh… » Fit Dieu en hochant la tête.
Adam fit un geste de la main pour désigner ce qui les entourait : « Et tout cela, c’est vous aussi ? »
« Mmh… Mmh… » Fit à nouveau Dieu, puis il lui dit : « Cesse de poser des questions, je t’expliquerai ce que tu dois savoir en temps utile. Viens, je vais te montrer mes autres créatures.
http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQLgIYbf2J_PJHwMVHKCkfI3lr7xLBGfQa3g5-regyfOm89Kpx1ygEn le tenant par la main comme un enfant, Dieu lui fit visiter l’endroit où ils se trouvaient, il l’appelait « Jardin d’Eden », et il lui montra les créatures qui le peuplaient : les écureuils, les lapins les fauves comme les lions, les ours ou les loups, mais aussi les oiseaux, les reptiles, les insectes et les créatures marines, toutes aussi inoffensives les unes que les autres, les fauves se nourrissaient de végétaux, et les reptiles et les insectes ne s’en prenaient pas à l’homme.
Dieu faisait un petit commentaire à chaque animal qu’il lui présentait, mais l’esprit d’Adam était ailleurs, il écoutait à peine ce qu’il disait. Il avait l’air préoccupé, et Dieu le remarqua. « Quel est cet air mélancolique ? » lui demanda-t-il.
« C’est que… répondit Adam, toutes ces bêtes vont deux par deux ; le lion avec la lionne, le loup avec la louve et ainsi de suite, tandis que moi, je suis seul. »
Dieu lui caressa la tête en souriant : « Ne t’inquiète pas, lui dit il, tout est prévu. D’ici peu, tu auras une compagne à tes côtés. En attendant, viens te reposer. Tu n’es âgé que de quelques heures, il faut y aller doucement. »
Dieu installa Adam dans le creux d’un rocher aménagé en nid douillet, avec un épais matelas de plumes et de duvet. Adam s’y étendit et s’endormit rapidement.
Dieu soupira, un sourire de tendresse aux lèvres, puis il s’éloigna. Il se rendit dans une clairière, regarda autour de lui, au cas où Adam se serait réveillé et l’aurait suivi, puis il plongea sa main dans sa robe et en sortit une télécommande. Il pressa un bouton, une cabine d’ascenseur monta de terre, ilwhite-mountain-office_albert-france-lanord-architects_11.jpg y entra, et la cabine s’enfonça à nouveau dans le sol, ne laissant aucune trace à la surface.
« Dieu » emprunta une des petites voitures électriques qui se trouvaient à la sortie de la cabine d’ascenseur, et il s’engagea dans le réseau de galeries qui sillonnaient le sous-sol du « Jardin d’Eden ».
Il s’arrêta devant une porte et descendit de son véhicule. Il entra dans une grande pièce qui se trouvait être son bureau, il ôta sa robe blanche, en dessous de laquelle il portait un T-Shirt et un bermuda, il enfila des charentaises et attacha ses longs cheveux blancs en catogan derrière sa nuque. Ses cheveux et sa barbe étaient authentiques, il en prenait grand soin.
On frappa à la porte, « Entrez ! » dit « Dieu ». Un homme en blouse blanche pénétra dans la pièce : « Monsieur, le sujet N° 2 est prêt. » « Parfait !
» Répondit « Dieu », « montrez moi çà. »
« Si vous voulez bien me suivre… »

suspended_animation_mousepad-p144601269214504362trak_400.jpg« Ève » était étendue dans un caisson de plexiglas, les yeux clos, son visage exprimant aussi une profonde sérénité. « Dieu » et l’homme en blouse blanche l’observaient, fascinés.
« Peut on l’installer maintenant ? » demanda « Dieu ».
« Rien ne s’y oppose, répondit l’homme en blouse blanche, le processus de croissance accéléré est parfaitement achevé, sa conscience a été configurée selon vos indications. Comme pour son compagnon, nous avons implanté la langue française, ainsi que des réflexes et des comportements sociaux que l’on n’acquiert, normalement, que par plusieurs années d’éducation. »
« Bien, je l’emmène. » Déclara « Dieu ».
L’homme en blouse blanche acquiesça, il s’installa à une console d’ordinateur, il tapa quelques caractères sur le clavier et le caisson s’ouvrit avec un doux chuintement.
http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSQhCv_0oKKdoXfIVd4pWHMYwUZb0uAZj_Odbd7qPGOkwePPnTm3A

« Dieu était revenu auprès d’Adam, toujours endormi. Dans ses bras, il tenait Ève qui ne s’était, pour l’instant, jamais réveillée de sa vie. Il la posa à côté de l’homme, s’éloigna de quelques pas et s‘assit sur un rocher pour attendre la suite.
Adam ouvrit les yeux, il sursauta en voyant Ève étendue à son côté, il hésita et lui caressa timidement les cheveux. Ève ouvrit les yeux à son tour, regarda Adam et sourit.

 

 

 

  2e épisode >>

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Les Contes De Wolfram

  • : Contes de Wolfram
  • Contes de Wolfram
  • : Contes et récits
  • Contact

Auteur

  • Wolfram
  • Rêveur, conteur, fou à lier
  • Rêveur, conteur, fou à lier

Recherche

Illustrations

Tags/catégories

Liens