Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 13:37

 

  1er épisode  2e épisode  3e épisode 4e épisode

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSk_5itXhw_f1QQUTzirqVb4QLtLcGx-qiFrWAoeK7Va0-8yUO_

Sur le plan sanitaire, toutes les précautions avaient été prises dans le « Jardin d’Eden », outre les caméras et les micros qui y étaient discrètement disséminés, il y avait aussi une multitude de senseurs qui analysaient constamment la température, la pression atmosphérique, la qualité de l’air, de l’eau et du sol, et chaque être vivant était en permanence scanné pour détecter toute sorte de problème de santé.
À la moindre alerte, une équipe de scientifiques venaient sur place, non sans http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQA-EDzSwSQxsz44DBguVl4OYdRtpzKjyi8fUkVbyKNtvCYSvqL_Qs’être soumis d’abord à une douche spéciale et avoir revêtu une combinaison NBC* hermétique aseptisée. C’était la règle, il n’y avait que Lestang qui y échappait, quand il se déguisait en « Dieu ». Il faut dire qu’un « Dieu » vêtu d’une combinaison NBC aurait manqué de solennité.
Lestang se soumettait à un traitement spécial avant de se rendre en personne dans le « Jardin ». Il devait suivre un régime particulier, se baigner dans une solution stérilisante et, bien sûr, revêtir des vêtements aseptisés, généralement un T-Shirt, un bermuda, le tout recouvert d’une longue robe blanche.
Pour maintenir l’illusion chez son couple humain, il leur avait interdit de s’approcher des limites du « Jardin », il leur faisait croire qu’ils pouvaient être capturés par des démons s’ils s’y aventuraient, et qu’ils étaient en sûreté tant qu’ils ne franchissaient pas le périmètre qu’il leur avait assigné. En fait, aux limites du Dôme, il y avait un léger champ électrique combiné à une série de sons, le tout était inoffensif et indolore, mais il provoquait une sensation de malaise qui incitait à faire marche arrière.

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSPW6i6YXknC3Z6wuIjpaAkkNhJkdruE8lHb7EogmbjbblXrMr9YAJean-Luc Lestang avait vingt ans quand il avait eu l’idée de son « Jardin d’Eden » et de reproduire artificiellement la Création Biblique. L’année même où il s’était fait baptiser dans l’Église Évangélique du Bon Samaritain, à Lyon. C’était le genre d’église où il ne faisait pas bon spéculer et mettre le sens littéral des Écritures en doute. À l’Église Évangélique du Bon Samaritain, il fallait tout accepter ou tout rejeter en bloc.
Jean-Luc Lestang, tout homme d’affaires qu’il était, croyait chaque mot de lahttp://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTdCMnr9TInxgg4b8C6544kdSwfSnn1j7YD-QaflQxURc40sxWITg Bible sans se poser de questions. Il avait une foi inébranlable, et il ne ratait jamais une occasion de le proclamer. Pour lui, et ses co-paroissiens, le monde avait été créé en six jours par Dieu il y a de cela cinq mille ans (et non quatre milliards d’années comme le prétendent les scientifiques aveuglés par le diable).
Les preuves archéologiques contredisant la Bible avaient été placées à dessein par Satan, et les ossements de dinosaures, comme les fresques des grottes de Lascaux, étaient des faux, une mise en scène du Malin lui-même pour dévoyer l’humanité. Son « Jardin d’Eden » était là pour le prouver.
Ainsi, le temps passa, chaque jour, Lestang rendait visite à son couple d’humain, il bavardait, jouait avec eux, les regardait vivre, évoluer. On allait enfin savoir ce que serait devenu l’homme s’il n’y avait pas eu de péché originel.
Lestang ne faisait plus rien d’autre. Il avait confié la gestion de ses affaires à ses comptables, et il passait tout son temps dans son « Jardin d’Eden », à jouer le rôle de Dieu avec ses créatures, il n’avait pratiquement plus aucun contact avec l’extérieur. Il finissait par se prendre au jeu, et à être persuadé être Dieu pour de vrai. Il était évident que sa santé mentale commençait à vaciller.
On a beau croire être Dieu, on a beau exercer une force d’autosuggestion sur son organisme, à se persuader que l’on est éternel, la réalité prend quand même le dessus un jour ou l’autre.
Un jour, Adam et Ève trouvèrent « Dieu » allongé sur le sol. Il semblait dormir, mais quand ils le touchèrent, ils s’aperçurent qu’il était froid. Alors ils prirent peur…

http://www.humano.com/assets/BlogPost/1900/DieuEstMort_Part6_5_original.jpgLestang s’était trompé en croyant qu’il avait encore le temps de penser à sa succession ; il s’était tellement investi dans ce projet qu’il en oubliait de se nourrir, alors il s’affaiblit, sa santé déclina sans qu’il s’en rende compte, et son cœur finit par lâcher.
Une équipe était intervenue immédiatement, ils avaient revêtu de longues robes blanches qui dissimulaient leurs tenues NBC, et ils purent facilement se faire passer pour des anges. Ils emmenèrent le corps de « Dieu » sur une civière, en expliquant à Adam et Ève qu’il n’y avait rien de grave, que « Dieu » était fatigué d’avoir tant travaillé pour la Création, et qu’il avait besoin de se reposer.
Par la suite, il diffusèrent des messages rassurants, auxquels les ordinateurs prêtaient la voix de Lestang. Ils étaient transmis par des haut-parleurs dissimulés de manière à ce que le son semble venir du ciel. Les messages disaient à peu près : « N’ayez pas peur, mes enfants, je dois me reposer, et j’ai encore du travail pour terminer ma Création. Je reviendrai vous voir de temps en temps. Mais en attendant, soyez rassurés, je veille toujours sur vous, et s’il vous arrive quoi que ce soit, je serai là. »
Adam et Ève continuèrent à vivre comme ils le faisaient d’habitude, mais cette vie était maintenant compromise, avec la mort de Lestang. Ils étaient complètement inconscient de tout ce qui se tramait à l’extérieur du Dôme.
Lestang était mort, « Dieu » était mort, qui allait lui succéder ? Tout naturellement, son très mercantile fils légitime, Matthieu, dont nous avons parlé précédemment, se proposa, que dis-je, il s’imposa comme successeur légitime à la tête du projet « Jardin d’Eden ».
Comme l’avait craint son père, Matthieu Lestang voulut faire de ce projet http://imados.fr/content/0/7/2/10722/tele-realite.jpgune émission de télé-réalité à échelle mondiale, et il commença à prendre toutes les dispositions nécessaires.
La tranquillité, l’innocence, l’insouciance allaient être éradiquées du Paradis. C’en était fini du bonheur, de la paix, de la sérénité. C’étaient des mots dont Matthieu Lestang ignorait le sens. Et il s’en fichait, d’ailleurs.
Alors que le projet de Jean-Luc Lestang allait devenir un spectacle de show-business, heureusement, il y avait des membres de son équipe qui prirent une décision en secret ; une nuit, ils endormirent Adam et Ève en diffusant un gaz soporifique autour d’eux, ils vinrent avec deux caissons d’hibernation aseptisés, les mirent dedans et les emmenèrent.
Matthieu Lestang, furieux de voir de potentiels millions de dollars disparaître ainsi, lança aussitôt des recherches, mais les coupables avaient disparu avec leur « butin ».

http://img.over-blog.com/213x160/4/38/98/77/pharaon.jpgÀ cette époque, nous avions installé une base de lanceurs dans le désert nord-africain. Ces lanceurs faisaient la navette entre la terre et le vaisseau spatial « Le Pharaon », qui se trouvait au Point Lagrange. On était en train de charger du matériel et du ravitaillement, en attendant notre départ pour Bételgeuse, où nous espérions tous trouver une exo-planète similaire à la terre.
Alors que le chargement était presque terminé, j’ai reçu une étrange demande, elle provenait d’un ami qui travaillait dans l’équipe de Lestang sur le projet « Jardin d’Eden ». Je l’ai reçu dans mon bureau, et il m‘a dit que le sort d’Adam et Ève le préoccupait. Et comme il n’avait pas d’idée de solution, il avait pensé que je…
« Que je les emmène avec moi en état d’Animation Suspendue ? » Ai-je terminé. Il a acquiescé, alors j’ai souri et je lui ai dit : « Amène les moi, ils partiront avec nous. Mais, une question quand même : qu’est-ce que je vais en faire quand on sera arrivé ? »
« À toi de juger. » M’a répondu mon ami. « Si tu rencontres un monde qui te semble adapté à des créatures comme eux, réveille les. Sinon, garde les en état d’Animation Suspendue pour toujours. »
Le jour venu, nous avons emprunté le dernier lanceur pour rejoindre « Le Pharaon » au Point Lagrange, à notre bord, nous emmenions deux caissons d’Animation Suspendue contenant un homme et une femme, et je ne savais vraiment pas ce que j’allais en faire.
Finalement, je les ai déposés sur Omega. Ou plutôt, j’ai réussi à les faire transférer sur Omega, la planète de gloire dont j’ai parlé dans un de mes récits de voyages (les voyages du « Pharaon »).
Vue de son orbite, cette planète ressemble à la terre, et nos senseurs planete.jpgrévélaient des conditions idéales pour y vivre. Seulement, quand nous avons essayé de nous en approcher, des êtres lumineux se sont approchés de notre vaisseau, ils ne portaient ni combinaison ni masque, comme s’ils étaient capables de vivre dans le vide de l’espace. Personnellement, je pense qu’il s’agissait de projections holographiques. Ces êtres, qui étaient deux, se sont matérialisés sur le pont du Pharaon et nous ont parlé. Ils nous ont affirmé que le Jugement Dernier avait eu lieu chez eux, que tous les Justes avaient ressuscité et vivaient dans une gloire éternelle, et qu‘il nous était interdit d‘atterrir sur leur monde car nous n’étions pas passé par le feu de la justice divine.
Puis, ces messagers, ces êtres de lumière ont disparu, et quand nous avons voulu nous approcher de la planète, une force inexorable nous en a repoussé, malgré la puissance maximum de nos réacteurs que nous avions engagée.
Nous avons fini par céder, et nous sommes partis, nous préparant à réintégrer nos caissons d‘Animation Suspendue. Arrivés aux limites de l'héliosphère d'Omega, j’eus brusquement une idée, et j’ordonnai aux pilotes de faire demi-tour.
Nous revînmes aux abords d’Omega, et les êtres de lumière se manifestèrent à nouveau. « Que venez vous faire là ? Nous vous avions ordonné de partir ! » « Nous allons partir, ai-je répondu d’un ton diplomate, je voulais simplement vous demander quelque chose. »
Les créatures se jetèrent un regard, puis l’une d’elles me dit : « Nous vous écoutons. »
Alors je me mis à leur raconter l’histoire d’Adam et Ève, je leur expliquai toute la situation, en concluant que des êtres comme notre Adam et notre Ève avaient surement une place dans un monde comme Omega.
Les créatures réfléchirent un instant, puis elles prirent chacune un caisson et disparurent avec, emmenant notre Adam et notre Ève sur leur monde de gloire.
Personnellement, n’étant pas très porté sur la religion, étant plutôt cartésien, je pense qu’Omega était le résultat d’une expérience semblable à celle de http://www.shamballa-institute.ch/images/p006_1_00.jpgLestang à grande échelle, et qu’Adam et Ève s’adapteraient très bien sur ce genre de planète.
Quant à nous, nous avons du, une nouvelle fois, nous replonger en état d’Animation Suspendue, en attendant que l’ordinateur nous réveille à l’approche d’une planète viable.

 

 

 

*NBC : Nucléaire, Bactériologique et Chimique

 

<< 3e épisode

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Les Contes De Wolfram

  • : Contes de Wolfram
  • Contes de Wolfram
  • : Contes et récits
  • Contact

Auteur

  • Wolfram
  • Rêveur, conteur, fou à lier
  • Rêveur, conteur, fou à lier

Recherche

Illustrations

Tags/catégories

Liens