Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 14:41

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS_g072zuc7PcerbFJ75o2MSC72pfyt6SDGf0O8JmAB7-jeX4ylRgÀ quelques kilomètres de là, dans une autre ville tranquille appelée Sidon, il y avait un groupe de jeunes gens qui s’étaient proclamés, à l’instar de leur camarade Dark Warrior, Super-Héros de la vie réelle. Ils étaient trois, deux garçons et une fille, et à eux trois ils avaient fondé la Ligue des Défenseurs de l’Humanité, rien de moins.http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTlfkBFsU1-DG9Q_qcja4ic09xstpSC42LtHsWW3Xwdw6ZFp2Pt
La Ligue des Défenseurs de l’Humanité était composée de Gothiker, Malka et Black Guy. Gothiker était le plus âgé, il avait dix-sept ans, c’était un peu lui le leader. Comme le suggérait son pseudonyme, il avait adopté un style gothique, autant du côté vestimentaire qu’artistique et philosophique. Il écoutait la Missa Solemnis de Beethoven en lisant Nietzsche, en composant des poèmes macabres ou en peignant des scènes lugubres aux tons noirs.
De son vrai nom, Gothiker s’appelait Sigmund, il allait encore au lycée. Il s’habillait toujours en noir, avait teint ses cheveux déjà bruns en noir, se mettait de l’eyeliner sur les yeux et du rouge à lèvre noir sur les lèvres. Inutile de préciser qu’il était très remarqué http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQqzvsa0I0YW0HOa5ABoTJxzEckkRrlMkwUG_c34j0EeU0Y00pJugdans la bourgade où il vivait, mais comme c’était un gentil garçon et qu’il était bon élève, tout le monde l’avait accepté tel qu’il voulait paraitre.
Malka, c’était sa sœur, elle avait plutôt un style punk, avec une iroquoise violette dressée sur son crane et des piercings au nez et aux lèvres. Elle s’appelait en fait Ingrid, elle avait seize ans, et elle avait suivi son frère dans le trip RLSH.
Black Guy, c’était un copain de lycée, il était dans la même classe que Malka/Ingrid, il avait seize ans lui aussi et s’appelait Robert de son vrai nom. C’était un jeune noir, bp.jpgémule des Black Panther qui en avait adopté le style vestimentaire. Il n’y avait que très peu de monde qui l’acceptait, il n’y avait que Sigmund et Ingrid avec qui il avait pu tisser des liens amicaux.
Bien que Robert semblât très différent de Sigmund et de sa sœur, il avait beaucoup de points communs avec eux, sur le plan des goûts artistiques, littéraires, musicaux, philosophiques et autres, mais lui ne l’extériorisait pas de la même manière qu'eux.

Le projet de devenir des Super-Héros et de fonder la Ligue des Défenseurs de l’Humanité avait été mûrement réfléchi. En l’absence de super-pouvoirs, il fallait y pallier par autre chose. Ils n’étaient pas très costauds ni les uns ni les autres, et encore moins capables de se bagarrer, ils n’étaient pas deuxième dan de judo comme leur copain de Facebook, Dark Warrior. Cela ne les dissuada pas pour autant de persister ; pour combattre l’injustice et défendre l’humanité, ils employaient d’autres moyens.
rlsh.jpgTous les trois se portaient systématiquement volontaires pour participer bénévolement à des œuvres de charité, ainsi, ils collectaient des vêtements, de la nourriture, des couvertures pour les sans abri et les nécessiteux, ou encore, armés de balais et de pelles, ils nettoyaient les rues et emmenaient les déchets à la décharge. Ils portaient tous les trois leurs tenues de super-héros pendant leurs activités, et ils tenaient à ce qu’on les appelle par leurs pseudonymes, leurs « noms de code » comme ils préféraient l’appeler.
Sigmund et Ingrid, ou plutôt Gothiker et Malka ne changeaient pas grand-chose à leur tenue civile, ils se contentaient d’accentuer leurs styles gothique et punk en renforçant le maquillage et en mettant des vêtements plus typiques. Black Guy, c’est-à-dire Robert, portait une tenue paramilitaire noire avec un béret et des lunettes noires.http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS7EgKACVTcM-My3BzP7IbqCV2g4znI7tyS-NU5Ox2UY0ei4CNyHw
Il est vrai que distribuer de la nourriture aux pauvres, secourir des sans-abri ou balayer les rues n’était pas des activités très spectaculaire, mais ils avaient adopté comme ligne de conduite d’accomplir le bien partout où cela est possible en tant que super-héros, et ils y parvenaient. Pour cela, même si les médias se moquaient d’eux, on en parlait toujours avec un minimum de respect, et ils le méritaient.
D’ailleurs, les médias ne tardèrent pas à reparler du phénomène RLSH ; il y avait un nouveau super-héros qui s’était manifesté dans la ville de Dark Warrior, et Dark Warrior semblait justement être son « side-kick ». Seulement, ce Super-Héros de la vie réelle n’était pas comme les autres RLSH, ce Super-Héros avait des pouvoirs.

http://img823.imageshack.us/img823/1925/artefact.png« C’est un fake. » Déclara Black-Guy/Robert en faisant défiler l’article de Yahoo sur les interventions de Kantat et Dark-Warrior.
« Je ne pense pas, répondit Gothiker/Sigmund, j’ai lu des compte rendus de ces incidents dans des journaux sérieux, ce Kantat a déjà abattu une trentaine de dealers avec des décharges d’énergie qui sortaient de ses mains, comme dans les comics, Dark-Warrior en a abattu autant avec un fusil à canon scié, ce duo dynamique est recherché dans toute la région. Dark-Warrior a quitté son domicile, il doit être quelque part avec Kantat, mais on n’a pas réussi à les retrouver. Ils apparaissent le soir par surprise aux endroits où se réunissent les dealers, ils font un carton vite fait, Kantat avec ses décharges d’énergie et Dark Warrior avec son flingue et ils disparaissent. »
Robert émit un sifflement d’étonnement. « Comment tu as dit qu’il s’appelait, Kantat ? Avec un K ? » Demanda-t-il à Sigmund en se connectant sur YouTube. Il tapa « Kantat » dans le champ de recherche, et plusieurs vidéos s’affichèrent.http://img291.imageshack.us/img291/9493/emiss.png
« Kantat flingue les dealers - Kantat dégomme les dealers - Kantat et Dark Warrior flinguent les dealers etc. etc. »
« Kantat, toujours Kantat, dit Robert, c’est qui ce mec, il a des super pouvoirs en vrai, ou il a un truc ? »
Une vidéo s’était mise en route où l’on voyait Kantat étendre les mais vers un dealers, puis on les voyait s’illuminer et une boule de feu se former tout autour avant de s’étirer et de frapper sa victime. C’était comme un rayon laser qui produisait des trous grands comme une assiette dans la poitrine de ceux qui le recevaient.
« J’ai pas l’impression qu’il ait un truc, on dirait bien que c’est naturel chez lui. » répondit Sigmund en faisant des arrêts sur image.
« C’est un monstre ! » Intervint Malka/Ingrid.
« Je trouve pas, répondit Robert, il est efficace, il prend les mesures qu’il faut. »
« Déconne pas, protesta Sigmund, çà craint ce qu’il fait, on tue pas les gens comme çà. »
http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQL2mxw42vAnnGOc66K-IqnFpon_huM9OanvmEkWGpshazpnXd7gg« Çà dépend qui, répondit Robert, en tous cas, moi si ce Kantat me propose de bosser avec lui comme Dark Warrior, j’accepte tout de suite. »
« Putain, tu deviens facho, toi. » Lui reprocha Ingrid.
« Le facho il t’emmerde. » Rétorqua Robert.
« Bon ! Intervint Sigmund, vous arrêtez votre mauvais délire, là. On se fait appeler les Défenseurs de l’Humanité, il faut tâcher d’être dignes de ce nom. »
« Oh, tu te la joues ! Répliqua Robert, on devrait cogner les malfaiteurs, les salauds qui volent, qui dealent de la drogue, qui violent et qui tuent, c’est çà le rôle d’un vrai super-héros, y en a marre d’apporter des plateaux repas aux clodos ! »
« Robert, tu me déçois » Répondit Sigmund après un moment de réflexion.
« Moi aussi. » Ajouta Ingrid.
Robert ne prit pas la peine de répondre, il enfila sa casquette et sortit de la pièce d’une démarche chaloupée de rappeur. Avant de fermer la porte il glissa quand même : « À tout à l’heure, les gars. »
http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQIfKImbRkaVxBamfN44ksJFN6x2CBm252dJ3eVAviUqAanLxqv
L’apparition de Kantat époustouflait tout le monde, il ébranlait toutes les convictions, un véritable personnage super-humain de bande dessinée s’immisçait dans le monde réel. Et à mesure que les témoignages s’accumulaient, on répertoriait tous les pouvoirs qu‘il manifestait, c’était absolument hallucinant, les scientifiques, les physiciens, les philosophes y perdaient leur latin, car l’existence d’une créature telle que Kantat était tout simplement impossible, et pourtant, il existait.
Kantat était doué d’une super-force lui permettant de soulever des poids considérable, on l’a même vu soulever un paquebot. Il était aussi doté d’une http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQOJAwWNQ1GSGsXn0SKJkQwhBworJltT47N5_kt_O_lz9dCF0WOvAsuper-vitesse qui lui permet de se déplacer à des vitesses faramineuses, au point que ni l’œil humain ni l’objectif de la caméra n’étaient capable de le saisir. Il semblait invulnérable, les balles rebondissaient sur lui, on l’a même encaisser une décharge de bazooka à bout portant sans broncher. Certains disaient qu’il pouvait voler, mais on considère qu’il parvenait plutôt à sauter très haut, on l’a vu dépasser un immeuble de vingt étages d’un seul bond. C’était à eu près tout, on ne savait pas s’il possédait une super vision lui permettant de voir à travers la matière.
Désormais, il ne se limitait plus à Albany mais à des villes alentours, puis il déborda sur la région et se mit à apparaitre un peu n’importe où dans le monde, toujours accompagné de son « sidekick » Dark Warrior, mais son point d’attache semblait se situer à Albany, comme si quelque chose le rattachait à ce lieu.http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQNy7lldm9Rls-2LToaSjgUKgVPw_X-79WeYncyaZRulbbiHu3Xgg
Cela n’avait pas échappé à Sigmund, alias Gothiker qui, armé de son clavier et de sa souris avait entrepris de minutieuses recherches sur internet. Il avait tapé « Kantat » dans les moteurs de recherches, il avait trouvé de nombreux articles dans toutes les langues qui parlaient de lui, et enfin, après avoir surfé des semaines entières, il trouva un autre nom que celui de Drak Warrior associé à celui de Kantat : Coleman Brand.
Sigmund tapa le nom de Coleman Brand dans un moteur de recherche, et il se retrouva sur des sites d’amateurs de comics. Brand tenait un blog qui n’avait pas mis été à jour depuis quelques mois, ses comptes Facebook, Twitter, Google+ et MySpace semblaient eux aussi à l’abandon depuis la même période.
http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcToDLAQwBMTfIXwQZ3eTqcSORWVl0Dc2j6DrvuMramVqqnio76vrAColeman Brand était un créateur de BD, spécialisé dans les comics de super-héros. Il avait travaillé quelques temps chez DC et Marvel, puis il avait créé sa propre maison d’édition avec quelques collègues. Ses publications s’étaient bien vendues avant de connaître une chute vertigineuse. Son affaire fut donc revendue partiellement à Marvel et DC et il se retrouva seul, des projets plein son ordinateur qui n’aboutiraient jamais.
Il avait tenu un blog où il publiait ses propres créations sous forme de scénarios et de planches dessinées maladroitement par ses soins jusqu’à ces derniers jours, où l’on n’avait plus eu de nouvelles de lui. Apparemment, Kantat était le nom d’un des personnages qu’il avait créés, mais Sigmund ne parvint pas à trouver le moindre lhttp://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcT2WXryxCPQiacKusS6B6k0c-7TDT6P1d81uoLjpDIgWMF-V7-Yien où il eut put voir de quoi il s’agissait exactement. Il décida donc de rencontrer Coleman Brand en personne, qui habitait Albany, comme par hasard.
Il avisa ses camarades de la Ligue de Défense de l’Humanité qui acceptèrent de l’accompagner. Ils décidèrent d’y aller incognito, aussi renoncèrent ils à leur déguisement de super-héros, bien que l’on ne vit pas vraiment de différence avec leur tenue civile.
Ils prirent l’autoroute et parvinrent rapidement à Albany, à l’entrée de la ville, quelqu’un avait posé une pancarte où l’on voyait la silhouette sombre de Kantat et un texte disant : « Bienvenue à Albany, la ville du Super-Héros Kantat. »
« Les gens sont stupides, commenta Sigmund en voyant cela, ils oublient que ce Kantat est un assassin, un criminel sans pitié. »
« Dis plutôt que c’est un justicier intraitable, un super-héros comme je les aime http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTIrTyKO3AhS7vQ3fSJ5TSUYy_sFUu9KcEGN8vhfXne9s-iW6uxPQ! » Répliqua Robert avec enthousiasme. « J’ai hâte de le rencontrer ! »
« Moi, il me fait peur, dit Ingrid, l’humanité n’a jamais été confrontée à une telle créature. »
« Le monde change ma grande, lui répondit Robert avec une tape dans le dos, c’est un nouvel âge qui commence. C’est l’âge des Super-Héros. »

 

<< 1er épisode                                                                      3e épisode >>

 

Sommaire

Partager cet article

Repost 0
Published by Wolfram - dans Science-Fiction
commenter cet article

commentaires

Les Contes De Wolfram

  • : Contes de Wolfram
  • Contes de Wolfram
  • : Contes et récits
  • Contact

Auteur

  • Wolfram
  • Rêveur, conteur, fou à lier
  • Rêveur, conteur, fou à lier

Recherche

Illustrations

Tags/catégories

Liens