Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 19:38

demon-copie-1.jpgAu plus profond de l’enfer, dans le plus ténébreux de ses cercles, il y avait un démon appelé Bocra. Il était réputé pour sa cruauté, et dans le monde des hommes, mages et alchimistes osaient à peine prononcer son nom, tant il était redouté. Il menait avec insouciance son existence de démon, n’ayant connu que le mal depuis sa création, il y avait des éons de cela, il ne s’imaginait pas que le bien puisse le toucher.
Un jour, il revint du monde des hommes épuisé, harassé. Alors qu’il possédait le corps d’un jeune enfant, il avait combattu plusieurs jours de suite un prêtre exorciste très puissant ; le père Octavio, dont le nom était redouté de tous les démons, et, disait on, de Satan lui-même.
Le père Octavio était un modèle d’intégrité, sa foi inexorable l’avait fait http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRf6x4zlSYrkHpSpWHyJPZjLPl4ohtAmClGaWqYQMCkBSkevCDa7wentrer dans les rangs des saints, et son pouvoir sur les puissances infernales et les principautés de l’air s’était accru au fil des années. Nul doute qu’après sa mort il ne manquerait pas de tourmenter encore et encore tous les pauvres diables de la Géhenne.
Ce que les démons de l’enfer appréhendaient finit par arriver ; suite à son combat contre Bocra, le père Octavio était encore plus épuisé que lui, il dut s’allonger et mourut. Deux anges l’attendaient au pied de son lit, invisibles aux yeux des vivants, ils étaient venus recueillir son âme immortelle pour l’emmener au Ciel, où une place à la droite du Père l’attendait.
Mais le père Octavio refusa l’invitation des anges, et il déclara qu’il voulait combattre les démons de l’enfer jusqu’au Jugement Dernier. Interloqués, les anges ne surent que répondre, et ils n’eurent pas le temps d’empêcher le prêtre de descendre de lui-même aux enfers.
enferArrivé dans le royaume du Diable, il y erra çà et là, comme un spectre, sans qu’aucun démon ne remarque sa présence. Il fut pris de pitié pour les pauvres damnés qui brûlaient dans les braises et la lave, poussant des plaintes déchirantes. Il les bénit silencieusement, et les peines de ces malheureux s’apaisèrent un instant. Les démons qui les torturaient ne comprirent pas pourquoi les plaintes s’étaient tues ainsi, et ils redoublèrent de cruauté dans leurs supplices.
Le père Octavio se repentit d’avoir aggravé leur sort en les bénissant de la sorte, il s’en abstint dès cet instant, même si la tentation était grande, tant il éprouvait de compassion envers son prochain.
S’il voulait combattre les puissances du mal, il lui fallait s’y prendre autrement. Il se souvint de tous ces démons qu’il avait combattus au cours de sa carrière de prêtre exorciste. Combien de malheureux avait il délivré de leur emprise, ces maudits démons qu’il haïssait plus que tout.possession.jpg
Il eut alors l’idée de leur faire subir ce qu’ils font subir aux autres ; « puisqu’ils possèdent les corps des êtres humains, » se dit il, « eh bien maintenant, ce seront des humains qui les possèderont. Je retournerai dans le monde des hommes, et je cueillerai les âmes des justes au moment de leur mort. Je rassemblerai une armée de saintes âmes pour les harceler, leur faire plier l’échine, ils seront alors obligés de s’incliner devant la puissance du Ciel, et Satan lui-même se soumettra à l’autorité Divine. Nous éradiquerons le mal à jamais, et nous précipiterons l’avènement de Notre Seigneur ! »
Alors qu’il ruminait ces idées, il aperçut Bocra et le reconnut. Il se souvenait de son dernier combat avec lui, et surtout que c’était lui qui avait causé sa mort, privant ainsi les hommes d’un de ses meilleurs défenseurs. Il décida de le punir en premier.
http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcT4ImLFV2eV3XopEgzgFwOtl5dm_1bvm7suovQKdFjHC7C4zpUlJgIl prit possession du démon en s’introduisant en lui à son insu. Tel genre de chose, de mémoire d’ange ou de démon, ne s’était jamais produit auparavant ; pour la première fois, un démon était possédé par un homme. Bocra tomba à la renverse en se débattant sous l’influence du prêtre défunt, tantôt le prêtre prenait le dessus, tantôt Bocra retrouvait le contrôle de sa personne.
Le son de sa voix changeait en une terrifiante alternance. Ses frères démons s’attroupèrent autour de lui, et l’un d’eux lui demanda : « que t’arrive t il, mon frère ? » Bocra cessa un instant de se rouler par terre, et d’une voix qui leur était étrangère, il leur dit en écumant : « je suis le père Octavio, je suis venu vous détruire, abominables créatures, au Nom de Notre Seigneur Jésus Christ ! » A la mention du Saint Nom, tous les démons reculèrent en poussant des cris d’horreur. « Je renonce à Satan et à ses œuvres, j’abjure le Diable maudit ! » Continua t il. Il y eut un murmure, puis ils s’enfuirent tous dans un mouvement de panique générale, en appelant leur seigneur Lucifer à l’aide.
Quand les échos de ce tumulte parvinrent à Lucifer, il alla voir lui-même ce http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQ6flpQjyG1OHkhCp1qakvDbb70lZPyEc1cPpA5vL6fRJyNFYM3gwqu’il se passait. En le voyant arriver, le père Octavio se mit à le maudire par les lèvres de Bocra : « que le Seigneur te réprime, Satan, que le Seigneur te réprime ! Au Nom de Notre Seigneur Jésus Christ, je te maudis ! » Ces invectives ne troublèrent point Lucifer, dont la puissance était bien plus grande que n’importe quel démon, il lui répondit calmement : « ne te fatigues pas à invoquer le Nom de ton Seigneur, tu ne m’effraies point. Seul ton Seigneur lui-même pourrait me faire trembler. »
 « Je savais que je ne t’impressionnerais pas, Lucifer, » lui dit le père Octavio, « mais saches que ce n’est qu’un début. Ton royaume jusque là inviolé sera bientôt la proie des forces du bien, ils seront des milliers à me suivre pour vous combattre ! »
Lucifer réfléchit un instant, puis il déploya ses grandes ailes noires et s’envola. Il monta, monta bien au-dessus des nuages, et il arriva aux portes du Ciel. Un ange armé d’une épée de feu lui barra le passage : « que veux tu, Lucifer, n’as tu pas été chassé d’ici autrefois, ne t’a t’on interdit de revenir jamais ? »
 « Rengaine ton épée, séraphin, » répondit Lucifer, « et écoute moi ; je suis venu en paix. L’équilibre cosmique est menacé, je dois parler à Métatron. »
 « Métatron ? Que lui veux tu ? »
 « Lui seul peut nous aider. Va donc, je te pries, lui dire que je suis là et que je veux lui parler. »
L’ange porteur de l’épée de feu se dit que si le Prince des ténèbres en personne se déplaçait ainsi, c’est qu’il se passait quelque chose de vraiment grave, alors il lui répondit : « attends ici. » Il franchit la porte du Ciel et la referma derrière lui.
http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQSVvHcOr7k6gi2dUqCrrV8TpYpbnJCr7Bg_RbcEMPWSRYISXklUn peu plus tard, il réapparut, accompagné de Métatron. Ce dernier dit à Lucifer : « je suis là, que me veux tu ? »
 « Il se passe quelque chose de grave. » Lui répondit Lucifer. Puis il lui expliqua ce qui était arrivé aux enfers peu de temps auparavant. Lorsqu’il eut fini, Métatron secoua doucement la tête : « en effet, c’est très grave. Ce père Octavio pourrait bien compromettre le Plan Divin. J’imagine que ce n’est pas par hasard si tu t’adresses à moi, et non à Notre Seigneur Jésus Christ ou l’un des saints qui peuplent le Ciel. »
 « Tu as raison, » répondit Lucifer, « tu étais autrefois un homme, un simple mortel comme ce prêtre (bien qu’à l’époque la vie des hommes fut considérablement plus longue qu’aujourd’hui). Tu étais connu sous le nom d’Enoch. Tu fus le premier à invoquer le Nom Ineffable. »
 « N’oublie pas que c’est surtout une vie de droiture qui m’a valu d’être enlevé au ciel par l’Eternel, et qu’ainsi je ne connus point la mort. »
 « Ensuite, Dieu a fait de toi le prince de ses anges et son intendant, c’est toi qui veilles à l’équilibre de l’univers à sa place quand Il est occupé à autre chose. C’est pour que tu remplisse ce rôle que je suis venu te chercher aujourd’hui. »http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTMro0vJc32S3TEe7MqfqyEJjyOIDLDSK0Mw9M1ucy2m7cT_IuzHQ
 « Tu penses donc qu’il existe une affinité entre ce père Octavio et moi. Son âme possède un démon, et tu le compares à moi, qui suis devenu un ange ? »
 « De nous tous, toi seul peux le comprendre, et parlementer avec lui pour le ramener à la raison. Il y va de notre sort à tous. Si le père Octavio arrive à ses fins, qui sait ce qu’il adviendra de nous, de la Création ? Ton Seigneur, Dieu de l’univers pourrait même cesser d’exister… »
Métatron frémit à cette perspective, et en réalisant la responsabilité que Lucifer lui mettait sur le dos. Il ne pouvait refuser, il était contraint d’y faire face. Alors il déploya ses grandes ailes multicolores et plongea vers le tartare en compagnie de l’ange ténébreux.
Pendant l’absence de Lucifer, les choses s’étaient aggravées. Le père Octavio était retourné dans le monde des hommes et y avait cueilli plusieurs âmes d’hommes et de femmes pieuses sur leur lit de mort ; des prêtres, des moines, des religieuses à la morale et aux mœurs intègres qu’il avait lancé à l’assaut des démons de l’enfer. Il y avait maintenant une centaine de possédés qui vociféraient des bénédictions au Nom de Notre Seigneur Jésus Christ et de tous les saints.
http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTnb53lEouq7D3Poring1flR1KxmLCs2SlTIaNo1iRfEVUfQmS_Le spectacle était effrayant, ces démons cornus à la face grotesque, en train de proférer de si saintes paroles, cela avait quelque chose d’inconvenant qui choqua Métatron.
 « Que se passe t il donc ici ? » Demanda t il d’une voix puissante.
Tous les démons, possédés ou non, se turent. Au bout d’un moment, Bocra, toujours possédé par l’âme du père Octavio, s’avança et lui dit : « tu n’es pas un démon, mais tu ressembles à la fois à un homme et à un ange de Dieu. Qui es tu ? »
Métatron déploya ses grandes ailes multicolores, jetant des éclats de lumière bariolée à travers tout l’enfer. Les démons qui n’étaient pas possédés poussèrent un hurlement comme si on leur avait jeté une marmite d’huile bouillante à la figure. Puis celui qui s’appelait autrefois Enoch déclara : « je suis Métatron, Prince des Anges et intendant de Dieu sur toute sa Création ! »
Il replia ses ailes, et la pénombre revint sur l’enfer, percée çà et là par une flamme ou une coulée de lave.
Sous la forme du démon Bocra, le père Octavio s’agenouilla, ainsi que tous http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQbuCKlz31oDQw4n6tpf70Tc0t73AgffgCCCpgBCVldpjWbE53CxQles autres démons possédés par des âmes pieuses. Métatron eut un geste d’impatience, et il réitéra sa question : « je veux savoir ce qu’il se passe ici ! »
 « Seigneur Métatron, j’ai réuni une armée d’âmes pieuses, et nous allons renverser les forces infernales à jamais, au Nom de Notre Seigneur Jésus Christ, en votre nom et en celui de tous les saints qui méritent telle victoire. »
 « Malheureux ignorant ! » S’écria Métatron, « ignores tu que le monde des hommes est à la jonction de l’enfer et du Ciel ? Cela changera peut être un jour, mais pour l’instant, c’est ainsi que fonctionnent les choses. C’est un équilibre instable, une mécanique délicate qu’un rien pourrait détraquer. Tu ne peux pas détruire l’enfer sans précipiter la Création dans le chaos. Tu n’imagines pas les conséquences, l’existence de Dieu lui même serait remise en question, est ce là ce que tu veux ? »
Le père Octavio baissa la tête : « J’ai cru bien faire, Monseigneur. »
 « Les hommes ont coutume de dire que l’enfer est pavé de bonnes intentions. » Répondit Métatron. « Ce que tu nous préparais était pire que l’enfer. Les prophètes ont transmis les commandements de Dieu dans les http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSLdOuLJN7C9nwNkpWGKSPU-EecEfh0x5e1Z5CLo_R8Llo-Wq4GSaintes Ecritures, sache que s’il t’est interdit de les transgresser, il te l’est autant de les dépasser. Tu dois t’en tenir aux limites dressées par le Livre et ne pas aller au delà, il y a des choses qui dépassent l’entendement humain. J’en sais quelque chose, Octavio, car autrefois, j’étais un homme comme toi. »
Le prêtre lui jeta un regard furtif et baissa à nouveau la tête.
 « Maintenant », continua Métatron, « je t’en conjure, laisse ces démons tranquilles, ils ne font que remplir leur part du contrat cosmique tout comme chacun d’entre nous. Ta place est là haut, ainsi que celle de toutes les âmes pieuses qui t’ont rejoint. Quittez ces formes démoniaques et accompagnezhttp://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTEWdi1WHcHfWlMykr0nq7KjlNEHezIVJzvr0fiH9yzX3wZ7Jx_ moi au Ciel auquel vous appartenez. »
Aussitôt, le père Octavio et toutes les âmes pieuses quittèrent les démons qu’ils avaient possédés, et ils s’assemblèrent autour de Métatron. Une dernière fois, il déploya ses grandes ailes multicolores qui les enveloppa, et il s’éleva avec eux vers le Ciel, sous les yeux désespérés des damnés condamnés à rester en enfer.
 « Au revoir, Métatron ! » Lui lança Lucifer.
 « Au revoir, Lucifer, » répondit Métatron, « nous nous reverrons au Jugement dernier ! »

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Dove - dans Fantastique
commenter cet article

commentaires

Les Contes De Wolfram

  • : Contes de Wolfram
  • Contes de Wolfram
  • : Contes et récits
  • Contact

Auteur

  • Wolfram
  • Rêveur, conteur, fou à lier
  • Rêveur, conteur, fou à lier

Recherche

Illustrations

Tags/catégories

Liens