Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 2011 7 21 /08 /août /2011 15:48

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSm17Ds30v17DYBszPizJKxp0pViHETPTwAGUCPdyW0s_GyJVow0wAbraham avait fui la Chaldée avec sa famille et une poignée de partisans. Il avait tenté de renverser Nemrod, le Roi Chasseur, qui régnait sur la quasi-totalité de la Mésopotamie. Mais Nemrod l’avait vaincu, il avait décimé son armée de rebelles, et l’avait poursuivi jusqu’aux frontières de la Syrie. Puis il était retourné en Chaldée, assuré qu’Abraham était trop affaibli pour le menacer encore.
Abraham avait continué sa route jusqu’à Canaan où il s’installa. Là, il avait fait connaissance avec le Dieu des Montagnes, le dieu du pays à qui les habitants rendaient un culte. En retour, le Dieu des Montagnes leur assurait la paix et la prospérité. Mais ce dieu était sévère ; si on l’ignorait ou qu’on lui désobéissait, il vous punissait de manière terrible.
Il se manifesta à Abraham lors de la première nuit qu’il passa en Canaan. Ilhttp://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTDC1NxiKZ3h6cvR4B8og71a6gcoJssLAdfWUUGePVwpJ70derwJw fut réveillé par une voix puissante qui venait des montagnes et s’adressait à lui : « Je suis El, le Dieu des Montagnes ! Qui es tu, et que fais tu sur mes terres ? » Abraham se prosterna en tremblant et répondit : « Je suis Abraham, fils de Théra. Je viens de Chaldée, j’ai du fuir mon pays à cause du Roi Nemrod qui m’en a chassé. Je te supplie humblement de m’accorder l’asile, ainsi qu’aux miens. Si nous retournions en Chaldée, nous serions tués. » « Sais tu que si tu restes chez moi tu devras me servir ? » lui dit El. « Tout ce que tu voudras, Seigneur. » Répondit Abraham.
http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQwMZPAIhuvNdJNO3y4i3lDPJsR3XBZTy57hExefeho9UonQfRnzAAlors il s’installa avec les siens en Canaan, il construisit un autel comme le lui avaient montré les habitants du pays, et il sacrifia régulièrement des veaux, des moutons, des chevreaux ou des colombes pour s’assurer les faveurs du Dieu des Montagnes. Et le Dieu des Montagnes le bénit, il fit prospérer Abraham, sa famille et ses partisans qui s’étaient constitués en tribu.
Puis un jour, ce jour où commence notre histoire, un ange vint visiter Abraham et lui dit : « Mon Seigneur a un marché à te proposer : il te grandira aux yeux des cananéens et tu deviendras leur roi. Mon Seigneur te nimrod.pngrendra assez puissant pour retourner en Chaldée et affronter Nemrod. Il t’accordera la victoire et tu régneras sur toute la Mésopotamie. Seulement, tu devras lui offrir ton plus jeune fils en holocauste. »
Abraham fut consterné. Son plus jeune fils n’avait que dix ans, et il le chérissait plus que tout au monde. Il réfléchit longuement ; son peuple ployait sous le joug de Nemrod, le Roi Chasseur, et il se devait de le délivrer. L’opportunité de régner sur la Mésopotamie le séduisait. Il se sentait prêt à faire n’importe pour obtenir le pouvoir, y compris à tuer un enfant.
http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSwG4ovykK6pV5BrpaxQv-AhOsdLOE9quYrLKXVbKmPEwadES-zDwAlors il prit une terrible décision, il dit à son entourage qu’il partait avec son plus jeune fils dans la montagne pour sacrifier à El, sans préciser qui serait la victime. Arrivé à l’autel, Abraham prit l’enfant dans ses bras, l’embrassa en pleurant, puis il se mit à le ligoter. L’enfant commença à prendre peur et il se débattit. Abraham parvint à le maitriser et termina de lui entraver les bras et les jambes, puis il le bâillonna car il commençait à hurler. Ensuite, il le jeta sur l’autel, saisit le poignard rituel et s’empressa de lui ouvrir la gorge, de manière à en finir le plus vite possible.
Le sang dégoulina le long de l’autel, il y trempa les doigts et en aspergea les quatre points cardinaux avant de saisir le corps et de le jeter sur le bûcher. Pendant que le corps se consumait, il marmonna des incantations en chaldéen et en cananéen.
Alors, comme convenu, El grandit Abraham aux yeux des cananéens et ilhttp://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQSA-PAQVkiQWVkO8FPOrcGSyghA8pXNQEjQq4Stebauphd66zM1g devint leur roi. Il leva une armée et partit en guerre contre Nemrod. Le combat dura plusieurs jours et plusieurs nuits. Grâce au sacrifice de son fils, El accorda la victoire à Abraham qui occupa les terres et les palais de Nemrod et le poursuivit jusqu’aux confins de la Mésopotamie. Il le captura et le ramena chez lui chargé de chaînes, il le jeta dans un cachot et le condamna à être brulé vif dans une grande fournaise.
Abraham régna de l’Egypte aux frontières de la Perse et de l’Anatolie au Yemen, puis il se coucha avec ses pères et Isaac lui succéda, puis Isaac se coucha avec ses pères. Son fils Esaü lui succéda d’abord, mais son frère Jacob le renversa et régna à sa place, suite à un accord qu‘il avait passé avec Dieu, après l‘avoir vaincu en combat singulier (voir : Comment Jacob se battit contre Dieu ).
Ainsi, depuis près de cinq mille ans, grâce au sacrifice d’Abraham, la paix et l’harmonie règnent dans cette région du monde.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Les Contes De Wolfram

  • : Contes de Wolfram
  • Contes de Wolfram
  • : Contes et récits
  • Contact

Auteur

  • Wolfram
  • Rêveur, conteur, fou à lier
  • Rêveur, conteur, fou à lier

Recherche

Illustrations

Tags/catégories

Liens