Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 2011 7 21 /08 /août /2011 07:30

angedechu.jpgJ’avais complètement perdu la mémoire, mais maintenant, je me souviens. C’était il y a bien longtemps, avant le Déluge qui engloutit l’humanité et ses œuvres. L’Eternel ne prêtait pas toujours attention aux agissements de ses enfants, nous, ses fils, les guerriers de son armée céleste, les séraphins que l’on appelle aussi les anges, et ses filles, nos sœurs, les guerrières de l’armée céleste, les amazones que l’on appelle aussi les walkyries.http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRg93eXh4XrWlolmU5OXzP91Urvd0LHzVAYJu7EoybCq2uq8cQt
Du haut de notre ciel, dissimulés derrière les nuages, nous avons vu les enfants des hommes qui se baignaient dans une rivière. « Ne trouvez vous pas les enfants des hommes bien attirants ? » Demanda l’un de nous. « Oui, et si j’étais de chair, je les désirerais. » Répondit un autre. « Amenez le creuset » dit un troisième, « et coulons nous des corps que les enfants des hommes désireront. » On amena le creuset et l’on y coula des corps pour chacun d’entre nous. Des http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQsQ0U-4fPP0h8he0yhoD8cAW4ol_rv0EVZXKHPBN7aFDW5C1gpAQcorps d’hommes et de femmes bien mis qui allaient plaire aux enfants des hommes.
Je me souviens. Dans cette enveloppe humaine, ma mémoire angélique s’est réveillée. Je ne suis pas humain, je suis un fils de Dieu. Il y a très longtemps, je descendis en ce monde avec mes frères et mes sœurs, nous avions alors revêtu une enveloppe humaine pour nous accoupler avec les enfants des hommes.
Nous nous étions retrouvés au sommet d’une montagne, et nous concertions avant d’aller rejoindre les enfants des hommes à la rivière.http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQNAPWyhSla389Ma3Dxtqwg5CBM1dOchQhJl4JN3fUZ_4AC8tQLKw Semyaza prit la parole : « Voilà, » dit il, « ce que nous faisons, nul n’en a le droit ni au ciel, ni sur terre ni en enfer. Nous ne sommes qu’un petit nombre, nos frères et nos sœurs ignorent tout de nos agissements, et nous devons jurer de garder le secret. »
« Prêtons serment, » proposa Azazel, « et maudissons qui s’en dédira. Jurons de ne jamais trahir notre secret. Jurons d’accomplir ce que nous avons décidé ensemble. » Et l’assemblée des enfants de Dieu jura. Nous étions près de deux cent à prêter ce serment. Puis nous sommes descendus à la rivière, nous avons séduit les enfants des hommes et nous sommes accouplés avec eux.
Certains d’entre nous enseignèrent aux hommes comment utiliser les herbes et les racines pour guérir les maladies, d’autres se chargèrent de leur http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQyF5CDUCojLFeQYz5IwTG7CwP6MEdxmTiuHJG1jcwUajT1c9xEapprendre le combat et l’art de charmer aux femmes en se mettant de l’antimoine autour des yeux. De notre union avec les filles des hommes naquirent des géants. Ce sont les héros dont les exploits abondent dans les légendes. Leur appétit était si grand qu’ils dévoraient tous les fruits récoltés par les hommes. Quand il n’y avait plus de fruits, ils dévoraient les hommes, et quand les hommes s’étaient enfuis, ils se dévoraient entre eux.
Ayant appris nos agissements et leurs conséquences, l’Eternel décida de nous châtier. Il envoya ses fils, Michaël, Uriel, Raphaël et Gabriel. Ils descendirent http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRO5Et0V2nd0L_2SIgy76hnOR5f7zZPNw7TJW_yBPx2h8N1eUVbtout quatre, suivis de leurs bataillons, et ils nous décimèrent avec notre progéniture. Nous étions un petit nombre de survivants, nous étions emplis de terreur.
Nous sommes allés auprès d’Enoch, un homme qui était ami de l’Eternel, et nous lui avons dit : « Toi qui est l’ami de l’Eternel, intercède pour nous http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTWfc2Uys8TnvW3yEYnV9UTNyYUScrdXpKtonoSeEf3X_-6Yn3wauprès de lui afin qu’il nous épargne. » « Je parlerai pour vous à l’Eternel » Répondit Enoch. Enoch parla à l’Eternel, mais l’Eternel ne voulut rien entendre. Il lui dit : « sache que ma décision est prise, mes enfants de l’Empire Céleste seront châtiés pour s’être accouplés aux enfants des hommes, et leur progéniture périra. »
Enoch nous rapporta ces propos qui nous accablèrent. Alors nous avons pris la fuite, car Michaël, Uriel, Raphaël et Gabriel nous traquaient avec leurs bataillons. Raphaël précipita Azazel au fond d’un gouffre, puis il l’ensevelithttp://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSSQRo0sbuz08Mp8tga2tk9GvuKDS4q3A7jlfRz_j1lvyeKR8xK sous de grosses pierres raboteuses. Michaël enchaîna Semyaza et l’enferma dans une caverne avec ses compagnons.
A cause de notre progéniture de géants, le chaos régnait sur la terre. Alors l’Eternel décida d’y mettre fin par le Déluge. Les eaux des rivières et les eaux des mers montèrent jusqu’à se http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQxXXNMmoR1oEUmKtWHJhHVnmjOu-VtaFKhRANTVVLFQ-slUK0Srejoindre, et les eaux du ciel vinrent à leur rencontre. Des vagues hautes comme des montagnes s’élevaient, formant autour d’elles des creux profonds comme des vallées. Des tsunamis montaient jusqu’au ciel et s’abattaient sur les habitations des hommes, les brisant menu comme poing gigantesque frappant un village de poupées. L’humanité et ses œuvres étaient bel et bien condamnées.
Je me souviens, je n’étais pas épouvanté, bien au contraire, mon cœur étaitangedechu-copie-1.jpg joyeux, je ne savais pourquoi. Je m’amusais à survoler les eaux, ces eaux furieuses déchiquetant toute vie sur la terre. Je volais par dessus ces vagues hautes comme des montagnes, elle manquaient de s’abattre sur moi, mais habilement, je les esquivais toujours au dernier moment, effleurant leurs crêtes et leur flancs de mes ailes.
Beaucoup d’entre nous ne survécurent pas au Déluge, du moins pas leurs enveloppes charnelles coulées dans le creuset, ni leur progéniture terrestre. Alors leurs formes éthérées s’élevèrent de dessus les eaux et, dans les siècles qui suivirent, elles hantèrent le cœur des hommes. Plus tard, on les appela démons.
La race humaine survécut au Déluge, ainsi que celles de tous les êtres vivants grâce à Noé aux yeux d’or, mais ceci est une autre histoire.
Enoch fut enlevé au ciel par son ami l’Eternel, mais ceci est une autre histoire.
http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQ2Hx4wpnae2e8hBgzZHDc0ohvKfTDIn-YS_nVpH0MtwEyWSk1Q9gQuant à nos sœurs, les walkyries, descendues sur terre pour y rejoindre de jolis garçons, la plupart revinrent indemnes au Ciel, ramenant dans leur sein le fruit de leur union avec les fils des hommes. Et cette descendance devait empoisonner à jamais la postérité des enfants de Dieu. Lorsqu’il jugera la situation intolérable, l’Eternel provoquera un Déluge dans les cieux, et il y engloutira son Royaume.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Les Contes De Wolfram

  • : Contes de Wolfram
  • Contes de Wolfram
  • : Contes et récits
  • Contact

Auteur

  • Wolfram
  • Rêveur, conteur, fou à lier
  • Rêveur, conteur, fou à lier

Recherche

Illustrations

Tags/catégories

Liens