Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2011 7 31 /07 /juillet /2011 21:31

Alexander-Coin.jpgDhul Karnaïn descendit un jour de son trône et il dit à ses généraux : « ceignez vous, mes braves, nous partons dominer le monde. »  Les généraux se ceignirent, graissèrent épées, lances et boucliers, ajustèrent casques, cottes de mailles et ceinturons, et ils partirent à la suite de Dhul Karnaïn.
Dhul Karnaïn emmena ses généraux et leurs armées aussi loin qu’ils purent avancer. Il combattit bien des peuples, déposa bien des rois avant de parvenir à Babylone, où il se fit dresser un nouveau trône.babylone.jpg
De Babylone, bâtie au centre des nations, il régna sur les hommes, il apposa son sceau sur le front des rois et des princes, il bâtit des temples et des palais, des forteresses et des cités et il jeta des ponts au travers des fleuves et des gouffres.
Jamais aucun souverain n’avait possédé un si vaste empire. Cependant, le cœur de Dhul Karnaïn restait insatisfait. Il voulait posséder le reste de la terre, mais Dieu avait établi une gigantesque muraille de pierre pour lui en interdire l’accès.
hymalaya.jpgCette muraille était faite de montagnes que le Tout Puissant avait posées les unes sur les autres comme autant de briques. Mais dans sa grande témérité, Dhul Karnaïn la longea jusqu’à ce qu’à y trouver une brèche, à travers laquelle s’écoulait une rivière. En remontant les berges, il franchit la muraille de Dieu avec ses hommes, et il pénétra en terre indienne.
Quel maléfice, quel terrible sort fut lancé sur Dhul Karnaïn lorsqu’il posa le pied sur ce sol défendu, ce mystérieux jardin que lui refusait Dieu ?
Etait ce un ange qui le frappa d’un céleste fléau, était ce un de ces mystérieuxinde.jpg esprits peuplant les légendes de l’Inde, qui lança quelque effroyable maléfice contre lui ? Saura t on jamais pourquoi Dhul Karnaïn tourna les talons, alors que les richesses de l’Inde s’offraient à lui ? Saura t on jamais ce qui le fit renoncer, au tout dernier moment, à régner sur la totalité du monde ?
Dhul Karnaïn rebroussa chemin et retourna à Babylone. En cours de route, il avait attrapé la peste et mourut quelques jours après.
mur-alexandre.jpgJamais nous n’oublierons Dhul Karnaïn, il restera dans nos mémoires pour toujours. Jamais nous n’oublierons ce jour, où Dhul Karnaïn n’hésita pas à jeter toutes les armes de ses troupes au creuset ; épées, lances et boucliers, pour ériger une muraille de fer au travers du continent, cette muraille qui nous protége des Yajouj et des Majouj.
Mais, depuis plus de deux mille ans, les Yajouj et les rome antique image293Majouj ne cessent de frapper, et frapper encore la muraille de fer de Dhul Karnaïn. Une brèche s’y est formée à la longue, une brèche qui grossit et menace de céder à tout instant, et de laisser déferler des hordes de barbares qui réduiront à néant la civilisation.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Les Contes De Wolfram

  • : Contes de Wolfram
  • Contes de Wolfram
  • : Contes et récits
  • Contact

Auteur

  • Wolfram
  • Rêveur, conteur, fou à lier
  • Rêveur, conteur, fou à lier

Recherche

Illustrations

Tags/catégories

Liens