Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 21:06

ascension37Quand le Dieu El se fut retrouvé piégé aux limites de l’univers, après que le Premier-Né lui eut volé son Nom, il chercha un moyen de revenir sur terre. En perdant son Nom Ineffable, le Dieu El avait perdu une grande partie de ses pouvoirs, notamment celui de se déplacer à la vitesse de la pensée.
S’il avait voulu revenir, cela lui aurait pris des millions et millions d’années. Il lui fallait trouver un moyen plus rapide, même si le temps ne comptait pas pour lui, car il était toujours immortel.
Il s’installa sur une planète, à proximité de l’endroit où il se trouvait, il y dressa un autel et invoqua Métatron. Il y avait quelques siècles de cela, El s’était fait un ami parmi les hommes, il s’appelait Enoch. À la fin de sa vie, au lieu d’aller au paradis ou en enfer comme les autres hommes, Enoch se retrouva au Ciel, en présence du Dieu El dans son palais. El l’introduisit dans sa cour, il l’appela Métatron et en fit un ange.
Pas n’importe quel ange, un ange supérieur aux autres en puissance et en ascension47-copie-1.jpgrenommée. Il lui attribua même des pouvoirs égaux aux siens, et l’établit comme son intendant pendant ses absences. Tant que le Nom Ineffable appartenait toujours à El, Métatron avait pleine autorité sur la Création, mais maintenant que le Premier-Né l’avait en sa possession, ses possibilités étaient limitées.
Cependant, il avait toujours les pouvoirs que le Dieu El lui avait accordés, celui de se déplacer à la vitesse de la pensée entre autres. Quand il perçut la prière du Dieu El à son intention, il se rendit immédiatement à l’endroit d’où elle venait, au fin fond du cosmos.
Métatron se retrouva devant son ancien maître et ami, et en le revoyant, il fondit en larmes et le prit dans ses bras : « Seigneur ! S’exclama-t-il, j’étais si inquiet ! »
« Enoch… Métatron, répondit El, mon vieil ami, pourquoi ai-je perdu mes pouvoirs, quelqu’un s’est il emparé de mon Saint Nom ? »
premier-ne.jpg« C’est le cas, dit Métatron, c’est votre Premier Fils qui s’en est emparé. »
« Quel Premier Fils ? » Demanda El en sursautant.
« Celui que vous avez eu avec Tamiat au début des temps. »
« J’ai donc eu un fils avec cette trainée, dit El pour lui-même, et je ne le savais pas. » Il se remémora brièvement cet épisode de son existence, où il avait chassé Tamiat au fond de l’Abîme, dont elle était la Déesse, et l’avait emprisonnée à jamais en comblant l’entrée de terre et de cailloux pour créer le monde. Il se rappelait l’avoir violée, mais il ne s’imaginait pas qu’elle eut pu en tomber enceinte.
Métatron lui raconta tout ce qui s’était passé et avait mené à son isolement aux limites de l’univers (voir : La venue du Premier-Né). Alors El décida de réagir.
En un instant, Métatron le ramena sur la terre, et là, le Dieu El dressa son plan pour récupérer son Nom et son pouvoir sur la Création.
Sur ses indications, Métatron dégagea l’entrée d’une caverne obstruée parhttp://perlbal.hi-pi.com/blog-images/18239/gd/1196688924/Stinger-Scorpion-geant.jpg des rochers, et deux créatures effrayantes en sortirent. C’étaient deux scorpions gigantesques. El expliqua à Métatron : « Voici le Scorpion du Premier Quartier et celui du Second Quartier de la Lune. La nuit, l’Ange assigné à la Nuit les relâche. Il relâche d’abord le Scorpion du Premier Quartier, dans le ciel, c’est son dard en forme de croissant que l’on voit au début de chaque mois. Quelques jours plus tard, l’Ange assigné à la Nuit lâche le deuxième Scorpion, celui du Second Quartier de la Lune. Il se précipite sur le premier Scorpion et ils se combattent. Pendant plusieurs nuits, leurs dards s’emmêlent et çà donne la pleine lune. Puis le Scorpion du Premier Quartier est vaincu et s’en va. Ne reste que le Scorpion du Second Quartier, qui finit par s’en aller aussi. Alors le Scorpion du Premier Quartier revient, et tout recommence.
Il n’y avait jusque là, que moi et l’Ange Assigné à la Nuit qui connaissions l’endroit où j’ai caché les Scorpions au début des temps. Je les gardais en réserve pour un jour comme celui-ci. Va, prends les Scorpions avec toi, celui mercure.jpgdu Premier Quartier, emmène le sur Mercure, et fais lui tremper son dard dans le lac de poison qui s’y trouve. Le poison du lac de Mercure paralyse complètement. Puis emmène le Scorpion du Second Quartier sur Vénus, et fais lui tremper son dard dans le lac de poison qui s’y trouve. Le poison du lac de Vénus rend sourd et aveugle. Ensuite, ramène les moi. »
Métatron fit ainsi que lui avait dit le Dieu El, il emmena le Scorpion du Premier Quartiersur Mercure, et il lui tremper son dard dans le lac de poison qui paralyse. Puis il emmena le Scorpion du Second Quartier sur Vénus, et lui fit tremper son dard dans le lac de poison qui rend sourd et aveugle. Ensuite, il les ramena tous deux auprès du Dieu El.
El leva la main et prononça une invocation plus ancienne que le temps, alors la taille des Scorpions diminua jusqu’à atteindre celle de scorpions ordinaires. Il leur dit : « Allez, mes Scorpions de la Lune, allez dans le lit du premier-Né, glissez vous sous ses draps et piquez le. »
Les deux Scorpions de la Lune s’envolèrent discrètement jusqu’aux Cieux, http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcR1JZDWV0EKQtCvqUo89NW2ZTlBCfk6l27J5Q2WAYyebJvu3G31jusqu’au Palais Divin, et nul ne les remarqua quand ils franchirent l’entrée ni quand ils rentrèrent dans la chambre à coucher du Premier-Né.
Le soir, quand le Premier-Né se mit au lit, il sentit deux douleurs violentes le frapper, une à chaque cuisse. Dès lors, il fut incapable de bouger la moindre partie de son corps, et il était devenu complètement sourd et aveugle. Mais il pouvait crier, et c’est-ce qu’il fit.
Le cri du Premier-Né provoqua de violents cataclysmes sur la terre, le sol trembla de toutes parts, les immeubles et les montagnes s’effondrèrent, des lames de fond balayèrent les côtes, des volcans depuis longtemps éteints se feumirent à cracher le feu, le soufre et la mort.
Des Anges-Médecins s’affairaient autour du Premier-Né, et convenant d’un langage rudimentaire avec lui sur la base du toucher, du « oui » et du « non », ils parvinrent à communiquer avec lui. Ils réussirent à le faire cesser de crier, alors les cataclysmes sur la terre se calmèrent.
Les Anges-Médecins étaient impuissants à guérir le Premier-Né, ils cherchaient un remède en mélangeant des produits, quand se présenta un inconnu se prétendant médecin, il se disait capable de guérir leur maître.
Il s’agissait en fait du Dieu El déguisé. Il s’approcha du chevet du Premier-Né, et il lui fit avaler le contenu d’un petit flacon qu’il avait sorti de sa poche. Aussitôt, le Premier-Né recouvra l’ouïe et la vue. Il tourna les yeux vers El et lui demanda : « Qui es tu ? »
« Je suis le Dieu El, ton père, celui à qui tu as volé son Nom et son pouvoir. Je suis venu les récupérer. »
« Et si je refuse ? » Demanda le Premier-Né.
El sortit une petite boite de sa poche, qui contenait un scorpion. « C’est-ce scorpion qui t’a fait perdre la vue et l’ouïe, il avait trempé son dard dans le http://owl-spip.ch/spip.php?action=acceder_document&arg=8072&cle=250fd41fe067f94da90f790e5777a9da800dcb6b&file=jpg%2Fmars.jpglac de poison de Vénus. » Puis, sortant un autre flacon de sa poche : « Je t’ai guéri de ces maux en te faisant avaler de l’eau du lac de Mars, qui guérit les effets du poison de Vénus. J’ai ici de l’eau du lac de Jupiter, qui guérit les effets du poison de Mercure, je te le donnerai si tu acceptes de me rendre ce qui m’appartient. Si tu refuses, je dis au scorpion de te piquer à nouveau, et de te rendre à l’état où tu étais avant mon arrivée. »
Le Premier-Né réfléchit, finalement, il répondit : « Bon, donne moi l’autre contrepoison. »
El sourit : « Tu as tout intérêt à ne pas me jouer de mauvais tour. Le deuxième scorpion se trouve dans l’autre poche. Si tu fais du vilain, je leur rends à tous deux leur taille normale. »
« Je te jure que je te rendrai ton Nom et tes pouvoirs. » Répondit le Premier-Né.
El acquiesça, puis il déboucha le flacon et lui en versa le contenu entre les lèvres. Aussitôt, le Premier-Né retrouva sa liberté de mouvement. Il sauta au bas de son lit, mais El lui agrippa le bras : « Ne perdons pas de temps, allons chercher ce qui m’appartient. »
ascension61.jpgLe Premier-Né soupira, et il emmena El dans les souterrains. Il fit signe aux Anges-Meurtriers de rester tranquilles, puis il ouvrit le coffre, prit le Saint Nom qui s’y trouvait et le tendit à El.
De ses deux mains, El prit délicatement le Nom Ineffable entre ses doigts, et il dit : « Enfin tu me reviens ! »

Voila. Ainsi se termine l’histoire. Pour la deuxième fois, la Création avait changé de main, et comme pour la première, personne n’en a rien su. Qu’est devenu le Premier-Né une fois que Dieu a récupéré ses pouvoirs ? El ne le châtia pas, comme on aurait pu s’y attendre, il se sentait un peu responsable de ce qui était arrivé. Au contraire, il invita son fils Premier-Né et sa mère, Tamiat, à résider en son Palais.
Tamiat refusa, elle nourrissait trop d’amertume contre le Dieu El. Elle préféra retourner dans l’Abîme.
Quant au Premier-Né, il resta, et le Dieu El lui fit forger un Nom par les Troglodytes, qui avaient déjà forgé le sien, presque aussi puissant, mais  aussi dangereux à prononcer qu’à entendre.voie-lactee.jpg
Il lui donna un deuxième nom, plus innofensif (tout comme son deuxième  nom à lui était El), il l’appela Yeledel, qui signifie « Enfant du Dieu El ». C’était un nom que tout le monde pouvait prononcer et entendre sans danger.
Et El offrit à Yeledel tout un quadrant de la Voie Lactée pour domaine, et Yeledel régna sur les créatures qui y vivaient.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Les Contes De Wolfram

  • : Contes de Wolfram
  • Contes de Wolfram
  • : Contes et récits
  • Contact

Auteur

  • Wolfram
  • Rêveur, conteur, fou à lier
  • Rêveur, conteur, fou à lier

Recherche

Illustrations

Tags/catégories

Liens