Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 16:58

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSJscPRylWnYpV-pCckNVokcMbpCQoRMPm12vXwCPPUoGh3XROvJ’avais un ami qui s’appelait Ben Kacem, ses parents avaient un portrait du Commandant Massoud accroché dans le salon, il en était de même de presque toutes les familles maghrébines vivant en France, ainsi que des familles pakistanaises en Angleterre ou turques en Allemagne ; Ahmad Shah Massoud représentait l’honneur et la dignité des pays du tiers-monde, il était aussi le symbole de la  lutte des opprimés de toutes nations et de toutes origines.
Après avoir chassé les soviétiques de son pays, l’Afghanistan, il avait réussi à en chasser aussi les Talibans, malgré le peu de partisans qui lui restaient, et les pays occidentaux qui l’avaient pratiquement tous abandonné. Ainsi, il devint président d’Afghanistan en janvier 2002 et il engagea une série de réformes qui guida son pays vers le progrès.
En février de la même année, il démissionna de son poste et devint, àhttp://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSSTIqF2a4f96VOGJn0z-ZzkQzTANiuiGFoyyezeEZUFTKw-XAzTQ l’instar du Che Guevara auquel on le comparait quelques fois d’ailleurs, combattant international. Jusqu’en 2013, année où il se fit tuer sur la frontière entre la Turquie et le Kurdistan, il parcourut l’Afrique, l'Orient et l'Amérique du Sud pour aider les pays victimes de l’impérialisme occidental et de la tyrannie religieuse à se libérer.
Il avait péri au cours d’un affrontement contre l’armée turque qui s’attaquait aux Kurdes à l’intérieur du territoire iraquien. La Turquie pilonnait régulièrement les villages kurdes d‘Irak, tandis que Saddam Hussein fermait complaisamment les yeux. Le Commandant Massoud avait pris parti fait et cause pour le peuple kurde et déployait une énergie phénoménale à le défendre, cela lui coûta la vie.
Seulement, au delà de sa mort, les peuples d’orient se libérèrent peu à peu de la domination occidentale et de ses compagnies industrielles qui faisaient la loi chez eux, et les pays occidentaux, surtout les États-Unis, durent se rengorger amèrement.
http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQ-aG6MOSdrwyFHzLI-k0o42_IhJCcf2OKhOaGi8IEtCZveKk2aEn 2050, la situation était critique pour les États-Unis ; ils avaient perdu peu à peu leurs zones d’influence dans le tiers-monde, ils se renfermèrent bientôt dans un isolationnisme frileux dignes des pires heures de leur histoire et ils entamèrent une très dure période de récession, pire que celles des années 1930 un peu plus d’un siècle plus tôt.
L’ONU existait encore, mais elle ne regroupait plus que les pays du G8, ou plutôt de l’ex-G8, et leurs alliés. Les pays du tiers-monde, que l’on avait affublé du titre infamant de « Rogue States » ou « États Voyous » avaient créé leur propre organisation. Par esprit de défi, ils l’avaient baptisé « URSO » : « United Rogue States Organization », elle regroupait notamment l’Afghanistan, l’Irak, L’Iran, la Syrie, la Lybie et bien d’autres qui quittèrent l’ONU pour grossir leurs rangs.

Bientôt, l'URSO s'imposa comme une véritable superpuissance, ayant pris en main leurs richesses naturelles, les nations la composant les exploitèrent elles-mêmes et devinrent des entités économiques aussi imposantes que les pays occidentaux en leur temps.

La tendance s'inversait progressivement, les pays du G8 entamaient un processus de déclin les menant petit à petit sur la voie de la tiers-mondialisation, comme si une volonté divine rétablissait une injustice de trop longue date. À présent, l'on ne mourrait plus de faim en Orient ni en Afrique ni en Amérique du Sud, les épidémies étaient éradiquées et le niveau de vie atteignait un niveau dont les habitants de ces pays n'auraient même jamais osé rêver.


C’est là que l’ONU, à l’initiative des États-Unis, bien sûr, fit appel auhttp://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQiAxm7G5VpA8WGmhTGrjuKqrf4qbbLgDSH80iop2SH4Aq1n6a1kQ Projet Chronos afin de remédier à cette situation. Le Projet Chronos était une création de l'Occident, il lui devait de fait allégeance. LesÉtats-Unis et les pays occidentaux demandèrent aux savants du projet de concevoir une chaîne d'évènements qui les rétabliraient aux commandes du monde.
Dans le cadre du Projet Chronos, je suis amené à accomplir des missions plutôt singulières. La plus singulière de toutes a sans conteste été celle des attentats du 11 septembre 2001. Vous vous souvenez de ces attentats, ils vous ont tous marqués partout dans le monde, et pourtant, Sachez qu’il fut un temps où vous n‘en avez jamais entendu parler, qu’à l’origine, c’est-à-dire la ligne temporelle naturelle, celle qui n’a jamais été affectée par l’homme, celle que nous avait assignée Dieu. C’est dans l’avenir qu’ils avaient été fomentés.

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcToFMHBfIA5_6COtWPv4uIHvIx5YkmwrWfwnNnpWsaOBdf8T0toPALes attentats du 11 Septembre 2001 ont nécessité une logistique telle qu’il n’en a jamais nécessité dans l’histoire du Projet Chronos depuis sa création en 1970. Il a d’abord fallu enrôler des « autochtones » des années 1990 qui ignoraient tout de leurs employeurs et des voyages dans le temps, quatre pakistanais qui avaient besoin d’argent pour placer une voiture chargée de 680 kg d’explosif dans le parking situé sous la Tour 1 du World Trade Center, le 26 février 1993, afin de préparer le terrain pour la suite si l’on peut dire.
L’explosion aurait pu faire basculer la Tour Nord sur la Tour Sud, mais tout avait été calculé pour que çà n’arrive pas. La bombe tua néanmoinshttp://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRAUkvVrSE17zy5axzqmfkCWa92DYneTrQevKZU-60IDHHti4_1ow 6 personnes, en blessa 1042 et forma un cratère de 30 mètres sur 60 à travers 5 niveaux de sous-sol.
Les quatre pauvres types furent arrêtés et condamnés, et en bidouillant les bases de données, on a mis çà sur le dos de Khalid Cheikh Mohammed qui n’y était pour rien, mais qui se trouvait être l’oncle d’un des quatre.
Puis il a fallu sauter directement en 2001, le 9 septembre au nord-est de l’Afghanistan, à Khwadja Bahauddin, province de Takhar, où Ahmad Shah Massoud  avait établi son  camp. Des agents de Chronos ayant pris l’identité de Dahmane Abd el-Sattar assassins-massoud.jpget Rachid Bouraoui el-Ouaer, citoyens belges d’origine tunisienne, équipés d'une caméra volée à France 3 à Strasbourg et munis d’une lettre de recommandation du journaliste Karim Touzani. La caméra dissimulait une bombe, et les agents de Chronos se téléportèrent au moment précis de l’explosion pour se mettre à l'abri.
Une fois Massoud éliminé, ne restait plus qu’à s’occuper des attentats qui justifieraient une intervention américaine au Moyen Orient et permettrait aux États-unis de redevenir les maîtres du monde. Ce fut la partie la plus difficile du plan, il fallut d'abord pirater les bases de données de plusieurs pays pour créer 19 personnages virtuels avec leursterroristes.jpg 19 biographies et leurs 19 portraits en image virtuelles, la supercherie était parfaitement indétectable par la technologie de l’époque.
Des « autochtones » des années 2000 ont été recrutés pour témoigner de l’existence de ces terroristes, des soi-disant amis, parents, connaissances qui iraient jusqu’à raconter des souvenirs d’enfance sur ces personnages imaginaires. Il a fallu aussi trafiquer les caméras de surveillance des aéroports pour les faire apparaitre sur les vidéos. Bref, je ne m’étends pas sur tous les aspects de cette mission, vous imaginez facilement la masse de travail que cela a représenté pour rendre à l’Amérique sa gloire d’antan.
Quand aux attentats en eux-mêmes, j’en fus chargé personnellement, mon expérience militaire et mes compétences me qualifiaient d’office pour ce travail, car il fallait un timing et une synchronicité parfaite, imaginez un peu : j’ai commis les attentats du 11 septembre tout seul, j’aurais pu les rater.
http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQC0SXgOBMBZBxkbtQE0jeI8Kf9KNpVfiwQPIRupBxH7Q-5uTusIl m’a fallu respecter la séquence : 7h 59 - 8h 46, 8h 14 - 9h 03, 8h 20 - 9h 37 et 8h 42 - 10h 03. Je me suis d’abord matérialisé discrètement à 7h 59 dans le Boeing 767 du vol 11 American Airlines à l'aéroport international Logan de Boston dans le Massachusetts, transportant quatre-vingt-un passagers et onze membres d'équipage à destination de Los Angeles, puis maitriser l’équipage, j’étais armé, ce fut facile, prendre les commandes de l’avion et le précipiter sur la face Nord du World Trade Center à 8h 46. Je me téléportai une fraction de seconde avant l’impact, j’eus le temps de voir la façade du bâtiment se rapprocher à une vitesse fulgurante.
Puis je remontai le temps jusqu’à 8h 14 dans le Boeing 767 du vol 175 United Airlines à l'aéroport international Logan de Boston,  transportant cinquante-six passagers et neuf membres d'équipage également à destination de Los Angeles, j’opérai de la même manière que pour le vol 11 et je fis se crasher l’avion contre la face Sud du World Trade Center à  9h 03.
Je fis de même avec le vol 77 American Airlines et le vol 93 Unitedhttp://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRmz-6jMJ-OCskhizOjczhgJWAvIw8JFm87m1IpSfMeTi7elJRSjg Airlines en sautant d’une heure à l’autre pour les faire se crasher respectivement s'écraser dans l'ouest du Pentagone à 9 h 37 et dans un champ au sud-est de Pittsburgh dans le comté de Somerset, en Pennsylvanie à 10h 03. Vous voyez, ce n’était pas un travail d’amateur.
À moi tout seul, j’ai provoqué 2977 morts, les autorités en ont compté 2996, soit 19 de plus, les terroristes virtuelles enregistrés par les caméras de surveillance et dans les bases de données des ordinateurs, mais nul ne http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTUBhwN6Yn1f2QsfbEc5kOcETL19o7GDtX-Jy1e3vvNMOYESPsysavait qu’ils n’avaient jamais existé, Mohammed Atta ni les autres.
Une fois ma mission terminée, je revins à mon époque et je touchai un gros cachet versé par les États-Unis et ses alliés, qui avaient retrouvé leur puissance perdue. Il va sans dire que les dirigeants américains et occidentaux portaient un bracelet à chronitons négatifs qui les préservaient des changements dans le continuum occasionnés par les voyageurs temporels, c’est pourquoi decadence-usa.jpgils étaient conscients des modifications que j’avais opérées dans l’Histoire.

J'ai rendu sa gloire à l'Amérique et à ses alliés et j'ai rejeté le tiers monde dans les égoûts sans le moindre état d'âme, parce que c'est mon métier. Quand je suis rentré chez moi, je suis passé voir mon ami Ben Kacem, le portrait du Commandant Massoud n'était plus accroché au mur du salon de ses parents, il ne l'y avait jamais été.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Wolfram - dans Science-Fiction
commenter cet article

commentaires

Les Contes De Wolfram

  • : Contes de Wolfram
  • Contes de Wolfram
  • : Contes et récits
  • Contact

Auteur

  • Wolfram
  • Rêveur, conteur, fou à lier
  • Rêveur, conteur, fou à lier

Recherche

Illustrations

Tags/catégories

Liens