Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2016 3 13 /07 /juillet /2016 18:43

Je revêts ma blouse blanche comme un prêtre sa chasuble, puis je dénude ton corps usé par le temps, ton vieux corps ravagé par la vie.
Avec compassion, je te retourne dans ton lit pour nettoyer ta souillure.
Chaque matin je te baptise
Chaque soir je te donne l'extrême-onction
Je ressens tes douleurs, tes souffrances, tes regrets, ton désespoir face à la mort qui approche.
Comme j'aimerais être un christ miséricordieux, mais nul ne voudra me crucifier, ma fin sera aussi médiocre et vaine que la tienne, alors accepte ma médiocre et vaine absolution.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Wolfram
commenter cet article

commentaires

Les Contes De Wolfram

  • : Contes de Wolfram
  • Contes de Wolfram
  • : Contes et récits
  • Contact

Auteur

  • Wolfram
  • Rêveur, conteur, fou à lier
  • Rêveur, conteur, fou à lier

Recherche

Illustrations

Tags/catégories

Liens